Une brebis donne naissance à six agneaux en même temps à Juseret: "C’est vraiment un don de la nature" (photos)

brebis, agneaux, sextuplés, vétérinaire

C’est assez rare pour le souligner. Une brebis a donné la vie à des sextuplés le week-end dernier, à Juseret, près de Vaux-sur-Sûre, en province de Luxembourg. Un nombre d’agneaux bien plus élevé que la moyenne, qui s’établit habituellement à un ou deux par portée. Non, elle ne s’est pas dopée, et il y a une explication biologique à ce phénomène.

C’est une bien belle rencontre qu’a faite Séverine ce lundi en allant chez ses vétérinaires, à Juseret. "Fait exceptionnel et plein de mignonnerie chez mes vétérinaires, une étonnante naissance d’agneaux sextuplés", nous a-t-elle envoyé via le bouton orange Alertez-nous. "Il y a plein d’animaux dans ce cabinet, c’est vraiment une Arche de Noé", nous raconte-t-elle. "J’y suis allée pour mon chien ce lundi, et j’ai alors vu les petits agneaux. C’est assez exceptionnel comme naissance!".

OK-agneaux-tous-1


"Je lui ai donné un coup de main"

En activité depuis 2005, Olivier Leyder et son épouse Isabelle, tous deux vétérinaires, sont de vrais amoureux des animaux. Et ils sont les heureux propriétaires de la brebis. "On est passionnés, classiquement par les chiens et les chats évidemment. Mais on a aussi un petit élevage de poneys, on a des moutons, on travaille avec des refuges. Et on a même parfois un peu de faune sauvage", explique le vétérinaire. Avec six nouveaux agneaux, la famille s’agrandit encore.

Il faut dire qu’un tel nombre de petits est vraiment exceptionnel. Olivier était là au moment de la naissance. "La brebis a mis bas aux deux premiers de façon naturelle. Pour les autres je lui ai donné un coup de main. Ce n’était pas obligatoire, mais elle risquait de se fatiguer. Mon action a permis que tous les petits soient vivants".

OK-agneaux-ensemble-naissan


Des vétérinaires aux petits soins

Tous les agneaux se portent bien. "Ils pèsent environ deux kilos. Le plus gros fait deux kilos et demi. Seule la petite dernière est plus fragile et nécessite plus de soins, puisqu’elle pesait 1 kilo 100 à la naissance", raconte le vétérinaire. Il a donc décidé de la mettre sous une lampe chauffante avec deux de ses frères. "On les biberonne tous les trois. La maman allaite les trois autres et elle s’en occupe bien. On lui a laissé les trois plus costauds, qui sont déjà bien autonomes".

Séparer les petits était essentiel, car la brebis ne pourrait pas suivre le rythme, avec six agneaux affamés autour d’elle. "Si on ne le faisait pas, elle risquerait d’avoir des gerçures au niveau des mamelles. Il ne faut pas exagérer non plus et aussi lui laisser du repos. C’est déjà exceptionnel qu’elle ait réussi à aller jusqu’au terme, avec autant d’agneaux", détaille-t-il.

OK-agneaux-tete


Mais comment est-ce possible d’avoir autant de petits à la fois?

La gestation dure un peu moins de cinq mois, et les brebis ont fréquemment un ou deux agneaux à la fois, en moyenne. Mais ici, c’est tout de même le triple! Olivier Leyder est rarement confronté à une telle portée. Pour la brebis par contre, il ne s’agit pas d’une première. "Je l’ai achetée l’année passée, et son ancien propriétaire m’a raconté qu’elle avait déjà eu 5 petits d’un coup".

Il ne le cache pas, sa brebis, comme toutes les autres, a reçu un traitement hormonal. Son but est purement pratique. "La saillie était tout à fait naturelle, mais vu mon activité professionnelle, je cycle mes brebis pour qu’elles soient toutes en chaleur en même temps, et donc pour avoir toutes les naissances en même temps". Il en est certain, ce traitement n’a eu aucune influence sur le nombre de naissances. "Les autres animaux sont aussi en train de mettre bas, mais j’ai des moyennes qui sont là tout à fait normales, avec deux à trois agneaux tout au plus", détaille-t-il.


Une raison biologique

Pour le vétérinaire, il y a donc d’autres explications. "C’est une race qui est à la base connue pour faire deux voire trois petits d’un coup, ce qui est donc déjà plus. Mais dans ce cas-ci, il est vrai que c’est vraiment un don de la nature", avoue-t-il. "Lors de l’ovulation, il y a plusieurs ovules qui sont envoyés dans l’aventure. Et vraisemblablement ici, elle a fait de la super ovulation".

Olivier Leyder est en tout cas heureux que tous les agneaux soient en bonne santé, et il continue à s'en occuper chaque jour. De quoi ravir également les clients qui verront leur petite frimousse, lorsqu’ils amèneront leur animal en consultation.

 OK-agneaux-gp

 OK-agneaux-tous-2

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires