En ce moment
 

"Les extraterrestres existent mais l'humanité n'est pas prête", selon l'ancien directeur israélien de la sécurité spatiale

(c)PIXABAy
 
 

C'est une interview accordée par un ancien directeur de la sécurité spatiale dans la presse israélienne qui fait désormais le tour du monde. Ce chef de la direction spatiale du ministère israélien de la Défense, désormais à la retraite, affirme que des terriens ont été en contact avec des extraterrestres d'une "fédération galactique".

"Les objets volants non identifiés ont demandé à ne pas publier qu'ils sont ici, l'humanité n'est pas encore prête", a-t-il déclaré au journal israélien Yediot Aharonot. Cette interview en hébreu s'est déroulée vendredi et a été reprise ce mardi dans le Jerusalem Post.

Professeur respecté et général à la retraite, Eshed a déclaré que les extraterrestres étaient tout aussi curieux de l'humanité et cherchaient à comprendre "le tissu de l'univers".

Eshed a déclaré que des accords de coopération avaient été signés entre les espèces, y compris une "base souterraine dans les profondeurs de Mars" où se trouvent des astronautes américains et des représentants extraterrestres.

"Il y a un accord entre le gouvernement américain et les extraterrestres. Ils ont signé un contrat avec nous pour faire des expériences ici", a-t-il dit.

Eshed a ajouté que le président Donald Trump était au courant de l'existence des extraterrestres et avait été "sur le point de révéler" des informations mais qu'il lui avait été demandé de ne pas le faire afin d'éviter "l'hystérie de masse".

"Ils ont attendu jusqu'à aujourd'hui pour que l'humanité se développe et atteigne un stade où nous comprendrons, en général, ce que sont l'espace et les vaisseaux spatiaux", a déclaré Eshed, faisant référence à la fédération galactique.

La Maison Blanche et les responsables israéliens ne répondent pas à la demande des commentaires des différents médias. 

Un porte-parole de la NASA a déclaré à NBC News que l'un des objectifs clés de l'agence était la recherche de la vie dans l'univers, mais qu'elle n'avait pas encore trouvé de signes de vie extraterrestre.




 

Vos commentaires