Accueil People News

D'abord reçus à la Maison Blanche par Joe Biden, George Clooney et U2 reçoivent un prix super prestigieux

George Clooney et le groupe de rock irlandais U2 figurent parmi les personnalités qui ont reçu dimanche les honneurs du Kennedy Center, le prix culturel le plus prestigieux de Washington, en présence de Joe Biden.

Une kyrielle de stars d'Hollywood et le tout-Washington ont également célébré les carrières de la grande chanteuse de soul Gladys Knight, de la cheffe d'orchestre et compositrice d'origine cubaine Tania Leon et de la chanteuse de gospel évangélique Amy Grant, lors de cette soirée de gala dont c'est la 45e édition.

Joe Biden et son épouse Jill, ainsi que la vice-présidente Kamala Harris et son époux Douglas Emhoff, ont assisté à cette prestigieuse soirée dans le grand centre culturel de la capitale américaine, que l'ex-président Donald Trump, très peu populaire dans le monde de la culture américaine, avait boudé pendant tout son mandat.

Une série de célébrités se sont succédées sur la scène du Kennedy Center pour rendre hommage à celles honorées dimanche, auparavant invitées à une réception privée à la Maison Blanche avec les Biden et quelques invités triés sur le volet, au lendemain d'un dîner d'honneur samedi soir au département d'Etat, en présence du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

Le show sera diffusé par toutes les grandes chaînes américaines le 28 décembre.

L'acteur oscarisé George Clooney, 61 ans, et son épouse Amal, une avocate spécialisée dans la défense des droits humains, étaient particulièrement attendus cette année sur le tapis rouge. Star du film "Ocean's Eleven" et de "Batman et Robin", qui a également réalisé et produit plusieurs films, il s'est déclaré honoré de recevoir cet hommage.

L'acteur est arrivé au bras de sa femme qui a fait sensation dans une robe toute d'argent scintillant. "Moi qui ai grandi dans une petite ville du Kentucky, je n'aurais jamais imaginé être assis un jour au balcon des Honneurs du Kennedy Center", avait-il indiqué auparavant dans un communiqué. "Être mentionné au même titre que le reste de ces incroyables artistes est un honneur."

"Vraiment spécial"

"Vous devez être quelqu'un de vraiment spécial dans le monde des arts, M. Clooney", a déclaré Big Bird, icone du célébrissime show Sesame Street, également honoré par le Kennedy Center, et qui a introduit le programme consacré à l'acteur.

Julia Roberts, revêtue d'une robe décorée de photos de George Clooney, son ami de longue date, l'a qualifié de "meilleure combinaison entre gentleman et playmate".

"Non seulement, il est beau et talentueux dans tous les secteurs qu'il a choisi d'aborder, mais il est aussi profondément présent et attentif au monde qui l'entoure", a déclaré l'actrice.

Le chanteur Eddie Vedder des Pearl Jams a chanté de son côté "Elevation", un des tubes du groupe irlandais U2, autre invité de marque de cette soirée.

Le chanteur ukrainien Jamala a rejoint la chanteuse américaine Brandi Carlile et le musicien irlandais Hozier pour chanter "Walk on", autre tube de U2, en soutien à l'Ukraine.

Le chanteur et philantrope Bono et son groupe U2, qui ont vendu 170 millions d'albums dans le monde, sont honorés pour des titres mythiques comme "Sunday Bloody Sunday", "Desire" et "With or without you".

Sacha Baron Cohen a retrouvé sur scène son personnage Borat pour lui aussi rendre un hommage au groupe irlandais, avec son humour féroce qui a suscité des rires et quelques haussements de sourcils dans l'assistance.

"Votre joli peau orange est devenue pâle" a-t-il lancé au président Joe Biden, en prétendant le confondre avec son prédécesseur Donald Trump, déclenchant aussitôt les rires de la première dame Jill Biden.

"Elargir le cercle"

Surnommée "l'Impératrice de la soul", Gladys Knight, 78 ans, s'est déclarée "infiniment touchée", jugeant "sans équivalent" l'attachement à l'art du Kennedy Center.

Lauréate du prix Pulitzer de musique pour son opéra "Stride", Tania Leon, 79 ans, connue pour ses compositions innovantes et puissantes, s'est félicitée que le Kennedy Center reconnaisse différents types de musique classique.

Première star de la musique chrétienne à être reconnue par le Kennedy Center, Amy Grant, 62 ans, a indiqué que "jamais dans (ses) rêves les plus fous" elle n'avait pensé recevoir cette récompense.

"Au fil des années, j'ai vu beaucoup de mes héros célébrés par leurs collègues artistes", a-t-elle ajouté dans un communiqué. "Je vous remercie d'élargir le cercle pour nous tous."


 
 
 
 

À la une

Sélectionné pour vous