En ce moment
 

Jodie Sweetin, actrice de la "Fête à la maison", violemment projetée au sol par la police lors d'une manifestation pour l'avortement (vidéo)

Jodie Sweetin, actrice de la "Fête à la maison", violemment projetée au sol par la police lors d'une manifestation pour l'avortement (vidéo)
© Instagram Jodie Sweetin
 
 

Après le choc, les partisans du droit à l'avortement se mobilisaient samedi aux Etats-Unis pour une deuxième journée de manifestations contre la décision de la Cour suprême de pulvériser ce que beaucoup pensaient être un acquis.

Cette révolution a été déclenchée par la décision de la Cour suprême de révoquer son arrêt emblématique "Roe v. Wade", qui depuis 1973 garantissait le droit des Américaines à avorter, la majorité de ses juges l'estimant aujourd'hui "totalement infondé".

Jodie Sweetin, star de la série la Fête à la maison, faisait partie des manifestants de Los Angeles en faveur de l'avortement. L'actrice qui incarne Stephanie Tanner a été bousculée par la police.

La comédienne de 40 ans s'exprimait dans un mégaphone sur le bord d'une autoroute lorsque plusieurs agents l'ont poussée, l'envoyant culbuter au sol, selon les images postées sur Instagram.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'instagram' pour afficher ce contenu.

"Qu'est-ce qui ne va pas avec vous les gars ?", peut-on entendre un manifestant dire aux officiers en réponse.

Jodie Sweetin s'est relevée, a réajusté sa casquette de baseball et s'est rapidement jointe à un chant "No justice, no peace", montre la vidéo.

L'actrice tentait d'éloigner un groupe de manifestants pacifiques de l'autoroute lorsqu'elle a été jetée au sol, selon le photojournaliste indépendant Michael Ade qui a filmé la vidéo.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

La police de Los Angeles a déclaré qu'il examinait l'usage de la force par les officiers montrés dans les vidéos. "Le LAPD est au courant d'une vidéo montrant une femme poussée au sol par des officiers ne permettant pas au groupe d'entrer à pied et de dépasser l'autoroute 101", a déclaré le LAPD dans une déclaration à People. "La force utilisée sera évaluée par rapport à la politique et à la procédure du LAPD".

Le département a déclaré qu'il continuera à respecter le droit du premier amendement des citoyens à protester tout en protégeant la vie et la propriété.

Des milliers de personnes sont descendues dans la rue à travers le pays pour protester contre la décision qui a renversé près de 50 ans de protection fédérale de l'avortement. L'arrêt, rendu par 6 voix contre 3, laisse à chaque État le soin d'adopter des lois favorables ou défavorables à l'avortement. Plusieurs États ont déjà interdit complètement l'avortement et plusieurs autres devraient le faire dans les prochains jours.


 

Vos commentaires