En ce moment
 

L'attaché de presse des frères Bogdanoff révèle pourquoi ils n'étaient pas vaccinés

L'attaché de presse des frères Bogdanoff révèle pourquoi ils n'étaient pas vaccinés
(c)isopix
 
 

Nous vous l'annoncions ce lundi soir, les frères Bogdanoff, rendus célèbres dans les années 1980 par leur émission de science-fiction "Temps X" sur TF1, où ils évoluaient dans un décor de vaisseau spatial avec des combinaisons futuristes, Igor et Grichka sont décédés à 72 ans des suites du coronavirus à 6 jours d'intervalle.

Il y a 6 jours, Grichka s'était éteint, alors que son frère jumeau Igor était dans le coma. Il n'a jamais appris le décès de son frère et s'en est allé 6 jours plus tard. 

Les frères Bogdanoff avaient été hospitalisés en décembre dernier et avaient dû être placés en réanimation.

Hier soir dans l'émission "Touche pas à mon poste", le porte-parole des deux frères, Cédric André, a accepté de révéler pourquoi les deux frères ne s'étaient pas fait vacciner.

"Ils n'étaient pas contre le vaccin contrairement à ce qui est dit mais en fait, ils étaient anti-médicaments. Ils ne se soignaient que par des plantes, ils ne mangeaient que des graines. Ils ne buvaient jamais d'alcool non plus, ils préféraient boire de l'eau ou un jus de fruit, et cela même dans les soirées mondaines. En fait, en réalité, ils n'étaient pas contre le vaccin mais ils se croyaient insubmersibles. Ils pensaient qu'ils étaient en bonne santé, qu'ils faisaient du sport et qu'ils se sentaient très bien et qu'ils n'en avaient pas besoin", a détaillé Cédric André.

Cédric André a également accepté d'évoquer la raison pour laquelle l'état des frères Bogdanoff s'est rapidement dégradé: "En fait, ils ont attendu très longtemps chez eux sans se faire soigner et leur respiration était très faible et ils allaient de moins en moins bien et la décision a été prise d'aller à l'hôpital. On a vu leur état se dégrader rapidement. "

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires