En ce moment
 

Patrick Juvet, star du disco des années 1970, est mort

 
 
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

La carrière de Juvet "a connu des hauts et des bas, des périodes fastes, d'autres moins, un peu comme Renaud", a résumé Yann Ydoux, qui a rencontré le chanteur il y a 22 ans. Au sommet, il eut d'ailleurs un Daniel Balavoine débutant comme choriste, chose peu connue du grand public.

Mais Juvet a aussi payé la rançon de la gloire. "Il l'a dit lui-même, il n'y a rien de secret. Avec son succès brutal, il s'est brûlé les ailes, il est tombé dans l'alcool, les drogues, les excès, ne s'en est pas vraiment remis", décrypte Jean-Michel Jarre.

Et les années 1990 ont été une traversée du désert qui n'a rien arrangé pour ses addictions.

La tournée "Âge tendre et tête de bois", à partir des années 2000, l'avait remis sous les projecteurs. Dans cet "all-star" des vedettes populaires, on retrouvait à ses côtés des artistes tels Dave, Sheila, Michèle Torr ou encore Stone et Charden.

"Quand je l'ai retrouvé pour cette tournée, il sortait d'une passe difficile, a expliqué à l'AFP Christophe Dechavanne, producteur de la tournée. Ce métier est difficile quand on n'est pas sans arrêt au top. J'ai eu le plaisir de le voir reprendre un immense goût pour la vie et la scène. Il faisait attention à lui avec un régime. J'ai assisté avec bonheur à tout ça".

"Patrick avait encore pleins de projets, notamment un nouvel album en tant que compositeur", assure son agent. "Joyeux camarade des belles années Disco, magnifique mélodiste, un garçon si gentil, si affable", a écrit Sheila sur Facebook.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.



 

Vos commentaires