En ce moment
 

Fait rarissime: le palais de Kensington ne laisse PAS passer un article sur Kate Middleton

Fait rarissime: le palais de Kensington ne laisse PAS passer un article sur Kate Middleton
ISOPIX
 
 

Le palais de Kensington ne réagit qu'à de très rares occasions à des articles de presse au sujet de la famille royale. Mais un reportage, paru aujourd'hui dans le magazine anglais Tatler, a poussé le palais à prendre la parole.

L'article, intitulé "Catherine the Great", évoque le départ de Harry et Meghan, le passé familial de la duchesse, ou encore son train de vie et même ses habitudes alimentaires.

"Cette histoire contient une série d’inexactitudes et de fausses déclarations qui n’ont pas été communiquées au palais de Kensington avant la publication", a déclaré un porte-parole du couple royal.

Le magazine nie

Le magazine ne reconnaît pas cette erreur: "Le palais de Kensington savait que nous faisions la couverture avec Catherine depuis des mois et nous leur avons demandé de travailler ensemble sur ce sujet. Le fait qu’ils nient l’avoir jamais su est complètement faux."

Mais quel passage de l'article semble avoir bouleversé Kate? Le palais de Kensington ne précise pas quels éléments sont remis en question.

Dans l'article, on évoque une querelle au sujet des bas-collants portés par les demoiselles d'honneur au mariage de Harry et Meghan. Mais ce serait l'affirmation selon laquelle Kate se sent surchargée et assommée de travail suite au départ de Harry et Meghan, qui crisperait le couple royal.

"Elle se sent épuisée et prise au piège"

"Kate est furieuse de la charge de travail plus importante qui a découlé du départ de Harry et Meghan. Bien sûr, elle sourit et s'habille convenablement, mais elle ne veut pas de ça. Elle se sent épuisée et prise au piège", dit une source au magazine. "Elle travaille aussi dur qu’un grand PDG, elle doit sans cesse se déplacer, sans les avantages de pouvoir poser ses limites et sans vacances."

"Elle est très consciente qu'il y a beaucoup de personnes sous beaucoup plus de pression qu'elle"

Un proche du couple prend sa défense et a confié au Daily Mail: "Oui, elle jongle beaucoup entre ses trois jeunes enfants à la maison tout en contribuant quand elle le peut à l'effort national, mais elle est très consciente qu'il y a beaucoup, beaucoup plus de personnes sous beaucoup plus de pression qu'elle." Il rejette particulièrement l'idée que la duchesse est déconnectée des difficultés auxquelles sont confrontés de nombreux ménages.

Le palais de Kensington a pris la mesure très inhabituelle de se distancier publiquement et formellement des allégations de l'article. 

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires