En ce moment
 

Le marbre noir de la pierre tombale d'Elizabeth II vient d'une carrière namuroise: "C'est assez recherché"

 
 

Les images de la tombe de la reine Elizabeth II ont été dévoilées ce week-end. Et le marbre noir qui la compose vient d'une carrière belge située à Golzinne, en province de Namur. Une pierre unique déjà utilisé dans de nombreux bâtiments prestigieux à travers le monde.

Une machine de découpe tranche le marbre noir plusieurs dizaines de mètres sous terre. C'est de là que provient le marbre noir de la pierre tombale de la reine. Il s'agit de l'une des dernières carrières souterraines du pays.

"Ici pour l'instant, on a extrait à peu près l'équivalent de 4 hectares dans le gisement et la société possède environ une centaine d'hectares en souterrain, en sous-sol, explique Guillaume Orban, ingénieur des mines à la carrière de Golzinne. Donc, devrait y avoir de la pierre jusqu'à ma pension certainement"

De la roche gembloutoise achetée par un client anglais, puis polie et installée dans la chapelle du château de Windsor. Les gestionnaires de la carrière confient leur fierté : "La pierre a été achetée chez nous. Ils ont acheté de la pierre brute et l'ont travaillée à leur façon. Ils l'ont polie et ont mis les inscriptions dessus comme demandé par le client final", ajoute Guillaume Orban.

Ce marbre noir wallon, pierre ornementale de luxe, on en retrouve aussi au sol de l'abbaye de Westminster et dans d' autres bâtiments à travers le monde. "C'est une pierre très noire, avec un grain très très fin et qui a la particularité de donner l'impression d'être légèrement translucide. Et donc, on peut voir à travers la matière, et ça c'est assez recherché", précise encore l'ingénieur. 

Les responsables du site assurent que cette carrière est la seule au monde à proposer un marbre noir d'une telle qualité. Les ouvriers en extraient environ 200 mètres cubes par an. 


 

Vos commentaires