En ce moment
 

Jennifer Aniston pose topless à 50 ans et se confie sur sa vie (photo)

Jennifer Aniston pose topless à 50 ans et se confie sur sa vie (photo)
BELGA

Après avoir célébré ses 50 ans en grande pompe entourée de ses amis et de son ex Brad Pitt, Jennifer Aniston a décidé de marquer le passage de cette nouvelle décennie en posant topless dans le magazine Harper’s Bazaar.  Elle s’est également longuement confiée sur ses aspirations, et sa vie, ainsi que ses amours.

Ses 50 ans ont apparemment été une fête dont Jen se souviendra longtemps... Comme elle l'a confié lors de cette longue interview. Elle y avait convié des amis qu'elle connaît depuis toujours, "toutes des personnes qui ont traversé ma vie depuis ma naissance", confie-t-elle.

Récemment divorcée de l’acteur et producteur Justin Theroux, Jennifer Aniston s'est également confié sur sa vie amoureuse. Elle n’a pas trop eu le temps de rencontrer de nouvelles personnes. Elle s’est consacrée aux tournages de nouvelles séries, notamment Murder Mystery avec Adam Sandler et a d'ailleurs profité de ce tournage pour passer un moment inoubliable entre amis en Italie.  

Jen est donc toujours un cœur à prendre.  Les qualités qu’elle recherche dans un homme "sont la gentillesse, la générosité, un homme qui a confiance en lui, un bon sens de l’humour et un bel entourage".

Sur cette séance de photo topless, Jen a révélé que pour l'une des tenues proposées, ils avaient décidé de ne pas mettre de haut et "qu'elle cache sa poitrine avec ses mains et qu'elle ne trouve pas cela offensant une paire de seins, et que les corps nus, c'est beau".

Être reconnue dans la rue n'est pas ce qu'elle préfère. Si elle le pouvait, elle aimerait cocher une case pour connaître encore l'anonymat.

Autre détail amusant: si un jour vous rencontrez la star, sachez qu’elle n’aime pas les selfies et refuse de s'y prêter, sauf si c’est avec des enfants.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires