En ce moment
 

Molie, la Belge de l’Ile de la tentation, accuse Kevin de l’avoir frappée: "Il m’a mis des patates et m'a craché dessus"

Molie, la Belge de l’Ile de la tentation, accuse Kevin de l’avoir frappée:
© VDBUZZ - Youtube
 
 

Les Belges Molie Pasqualini et Kevin Zampa sont connus du grand public depuis leur participation à L'île de la tentation en 2019. Ils étaient en couple depuis trois ans au moment de l’émission mais ils ont fini par quitter l’aventure séparément. Lassée par le comportement de son compagnon, Molie était tombée sous le charme d’Enzo, un des tentateurs. Mais leur histoire n’a pas duré. La Belge avait fini par se réconcilier avec Kevin avant de mettre une nouvelle fois un terme à leur histoire d’amour.

Depuis, rien ne va plus entre les deux ex-amoureux. Ils se disputent à travers les réseaux sociaux. 

"Kevin, tu mérites une médaille tellement tu es un mythomane-né ! Tu es un gros gratteur de télé ! Ça fait des mois que j'aurais pu exploser et gratter du buzz. Maintenant, tu as ouvert ta bouche sur moi donc tu vas l'assumer. Tu critiques des candidats et après tu leur frottes la manche. Il a même pris le seum sur Emma parce qu'elle était bookée, car c'est un gros frustré et il la critiquait à mort. Après je vois quoi ? Un live avec Kevin et Emma qui flirtent ! C'est une pigeonne, il s'est foutu de sa gueule. Il fait le mec qui s'en fout, mais il crève pour moi", lâche la Belge, dont les propos ont été relayés par Blasting News.

Cette dernière a ensuite accusé son ancien compagnon de violences. "Tu as dit à Emma que j'étais une timp' alors que la grosse p*te dans l'histoire, c'est toi ! Le mec qui frappe les filles, qui m'a perforée un tympan ! Il lui a dit que j'avais des problèmes psychologiques. En réalité, il préparait son coup si jamais je disais qu'il avait levé la main sur moi au nouvel an", dit Molie.

"A la fin de la soirée, il a fini en boîte de nuit avec mes amis. Je pète un câble ! Je prends la route et il se met à mal me parler sous alcool. Tout d'un coup, il me dit 'ferme ta g*eule' avec un accent Marseillais tellement il n'a pas de personnalité. Là, il m'a déclenchée une droite ! Il m'avait déjà violentée, étranglée à cause des piqûres qu'il se faisait pour faire le musclé. Je lui remets un coup alors que je conduis. Et là, il m'a remis une deuxième patate, comme si j'étais un homme. J'étais en état de choc ! Ce gros poulet m'a ensuite craché dessus", raconte-t-elle.

Selon Molie, elle aurait eu le visage déformé par les coups. Elle aurait envoyé les images à Kevin. Mais ce dernier aurait traité son ex-compagne de "folle". "T'as insulté ma mère. Heureusement que je me suis défendu", aurait-il répondu. 

Molie raconte qu’il a tout nié, "car il a paniqué que ça sorte un jour. C'est un malade mental, un vrai pervers narcissique, un ouf ! Je comptais rien dire, mais il me salit partout. (...) Quand j'ai pris l'avion pour partir en tournage en Thaïlande, les médecins ont décelé que j'avais le tympan perforé dû à un choc. C'était les pêches de Kevin, mais je n'avais jamais rien dit...", lance-t-elle.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

COVID-19 en Belgique : où en est l'épidémie ce mercredi 23 décembre?


 




 

Vos commentaires