En ce moment
 

Le Meilleur Pâtissier: "J'ai vu des conneries dans ma vie, mais alors..." (vidéo)

Le Meilleur Pâtissier:
 

Cette semaine, lors de l'épreuve du Meilleur Pâtissier, Gérard a voulu se lancer dans un "Panier qui rappelle le marché avec sa maman". Mais Cyril et Mercotte n'ont pas été convaincus par le dessert de l'homme de 66 ans.

Les candidats du Meilleur Pâtissier ont réalisé une charlotte lors de la première épreuve de la semaine sur le thème de l'enfance. Les étapes difficiles étaient de créer un bon biscuit cuillère et une mousse légère en 1h30, tout en équilibrant les saveurs. Au final, les 9 pâtissiers amateurs devaient avoir des triplés de charlotte, c'est-à-dire 3 desserts individuels. Gérard, le candidat de 66 ans, a voulu se lancer dans un "panier qui rappelle le marché avec sa maman". Il s'agit d'un panier garni d'une mousse au chocolat. Il a opté pour cette vieille recette de famille composée d'une mousse au chocolat noir et d'une purée de framboises.


"Tu es fantastique, je n'ai jamais vu ça"

Malheureusement, l'horloger à la retraite n'a pas eu le temps de finir son dessert. A quelques minutes de la fin de l'épreuve, il a mis du scotch pour fixer la décoration. Lorsque Cyril Lignac et Mercotte se sont approchés du gâteau afin de le goûter, ils ont été surpris par ce subterfuge. "Il a scotché le rhodoïd. Là, j'enlève le scotch et je déroule le décor. Tu es fantastique, je n'ai jamais vu ça. J’ai vu des conneries dans ma vie, mais alors...", s'est exclamé Cyril Lignac.


"L'équilibre du gâteau n'est pas là"

"C'est super bon, on a beaucoup de fruits dessus et beaucoup de biscuit mais pas assez de mousse. Donc l'équilibre du gâteau n'est pas là", ont ajouté le juge déçu par le dessert du sexagénaire. Roxanne, Johan et Gérard ont terminé derniers de cette épreuve et laissent quelques plumes dans ces premiers souvenirs d'enfance.


Le riz Impératrice

Après le test de la charlotte, les 9 candidats ont eu 2h30 pour réaliser un riz Impératrice, grand classique du 19ème siècle créé pour l'Impératrice Eugénie, épouse de Napoléon 3. Il s'agit d'un riz au lait additionné de fruits confits macérés dans du rhum, d'une crème anglaise et d'une crème fouettée. Le tout décoré de cerises confites. Mais les pâtissiers amateurs n'ont pas du tout réussi la préparation de ce dessert difficile. "Je n'ai pas eu un seul riz impératrice", a expliqué Mercotte, déçue par ces réalisations grossières.


Un décor en 3D

A cause du fiasco de riz au lait, Cyril Lignac et Mercotte ont décidé de ne pas tenir compte de cette épreuve. Les juges ont ajouté un défi de taille pour pouvoir noter les candidats et choisir les meilleurs pâtissiers de la semaine. Les 9 participants ont dû créer un décor en 3D à partir des biscuits de leur enfance. Gérard a décidé de se lancer dans une imposante horloge à base de biscuits sablés. Mais son décor s'est écroulé lors du montage. Heureusement, l'homme a réussi à récupérer son œuvre à la dernière minute. Cependant, le coté austère de l'horloge n'était pas vraiment au goût des juges, malgré les saveurs bien présentes.

Après les délibérations des professionnels et le stress intense des participants, c'est Johan qui a quitté l'aventure cette semaine.

 

Vos commentaires