Nous avons visité l'entreprise qui "fabrique" la coupe du monde (vidéo)

La Coupe du monde de football, c'est dans deux mois. Une entreprise italienne est donc en train de "fabriquer" la coupe proprement dite. Ou plutôt sa "copie" qui sera remise, en trophée, aux vainqueurs. Un reportage de notre journaliste Thibaut Balthazar.

A première vue, cette entreprise lombarde n'a rien d’exceptionnel. Pourtant, c'est dans son petit atelier que sont confectionnés les plus grands trophées de la planète. La coupe d'Afrique des nations, celle de l'UEFA et la plus célèbre d'entre toutes, la coupe du monde.

"La Coupe du Monde est différente. On fabrique plein de coupes, celles d'Afrique, du Golf, les européennes, d'Amérique Centrale aussi, mais celle-là fait un effet exceptionnel, différente de toutes les autres", explique Ahmed Ait Siti Abdelkader, artisan chez la GDE Bertoni.

Sa fabrication? Artisanale. Une fois fondue, la coupe est polie, travaillée au marteau, avant d'être recouverte d'or par l’artisan. "Moi je vis toujours les Coupes du monde à 100% mais à titre personnel, j'arrive toujours en finale moi. Que le niveau des joueurs, des équipes changent, malgré les faits de jeu, moi je suis en finale et je la remporte car je sais que cette coupe est ma victoire", s'amuse Pietro Brambilla, artisan chez la GDE Bertoni.

Une valeur de... 150.000 euros

Mais cette coupe du monde n'est pas l'originale; l'originale se trouve actuellement au Mexique pour sa tournée mondiale. C'est celle-là qui sera remise au vainqueur de la compétition, le 15 juillet prochain à Moscou, avant d'être remplacée par sa copie. Une fois restituée à la FIFA, la coupe du monde originale passera dans l'atelier milanais, afin d'être restaurée.

"Evidemment, ce trophée étant si convoité, tellement recherché, quand les joueurs le remportent, ils le cajolent et en profitent même un peu trop, du coup, la coupe revient ici où elle se fait réparer, redorer, on la relooke et elle repart à la FIFA", raconte Valentina Losa, propriétaire et présidente de la GDE Bertoni.

La coupe originale, constitué de 75% d'or pur et de 18 carats, date de 1974. Elle ne vaudrait hypothétiquement que 150.000 euros; sans doute bien en-deçà de sa valeur symbolique.

Vos commentaires