Accueil Sport Football Coupe du Monde

Gros couac au Mondial: des Qataris menacent de casser la caméra d'un journaliste danois en plein direct (vidéo)

L'organisation qatarie de la Coupe du monde s'est excusée auprès de la chaîne de télévision danoise dont la diffusion en direct dans les rues de Doha avait été interrompue par des agents de sécurité, ceux-ci menaçant notamment de casser la caméra.

Les journalistes de la chaîne TV2 ont été "interrompus par erreur" mardi soir, a déclaré le comité organisationnel de la Coupe du monde dans un communiqué. "Après vérification de l'accréditation de l'équipe de tournage et le permis de filmer, des excuses ont été formulées à l'égard de la chaîne par la sécurité présente sur le site avant que l'équipe ne reprenne ses activités". 

Le journaliste Rasmus Tantholdt communiquait en direct avec un présentateur au Danemark lorsque trois hommes sont intervenus, essayant d'interrompre la diffusion des images. Tantholdt s'est étonné de l'intervention. "Vous avez invité le monde entier à venir ici, pourquoi ne pouvons-nous pas filmer ? Vous nous menacez en cassant la caméra ?" À cinq jours du début de la Coupe du monde, l'incident a remis en lumière une question sensible pour les organisateurs. Ces derniers avaient réfuté les affirmations selon lesquelles il y aurait des limites strictes quant aux endroits où les médias ont le droit de filmer au Qatar. 

La fédération danoise a été parmi les plus critiques du Qatar parmi les trente-deux participants à la compétition, à propos du respect des droits de l'homme et du traitement des travailleurs migrants qui ont contribué aux projets de constructions massifs depuis la désignation du pays en tant qu'organisateur en 2010. 

Les joueurs danois porteront des maillots spéciaux lorsqu'ils affronteront la France, l'Australie et la Tunisie dans le groupe D, en soutien aux droits des travailleurs. Un troisième maillot, noir, a également été choisi en la mémoire des travailleurs décédés au Qatar.

À la une

Sélectionné pour vous