Accueil Sport Football Coupe du Monde

La Tunisie bat la France, mais loupe la qualification: fin de match à rebondissements

Une équipe de France expérimentale s'est inclinée 1-0 face à la Tunisie mercredi lors du troisième match du Groupe D. Le but de Wahbi Khazri (58e) a permis aux Aigles de Carthage de terminer troisièmes avec 4 points, à deux longueurs de la France et l'Australie, victorieuse 1-0 du Danemark (1 point).

Le coach de la Tunisie, Jalel Kadri, a remanié son équipe à six postes, alignant notamment Khazri en pointe à la place de Youssef Msakni. Didier Deschamps a fait fort en procédant à neuf changements et en permettant à Steve Mandanda de devenir, à 37 ans et 247 jours, le joueur le plus âgé de l'histoire des Bleus.

Le coach français a aussi innové en titularisant le milieu Eduardo Camavinga au latéral gauche. L'équipe de France new-look a souffert en début de rencontre et à l'image de Camavinga en grande difficulté, semblait perdue face à l'agressivité des Aigles.

Néanmoins, sur action rapide de Youssouf Fofana, Kingsley Coman a frappé à côté après avoir manqué son contrôle (25e). Les Tunisiens ont répliqué par une frappe flottante de Khazri que Mandanda a boxée des deux poings (35e).

A la reprise, les Tunisiens ont encore profité des gros soucis des Français à la relance pour se porter dans le camp adverse. En ne disputant pas un ballon encore en jeu, Fofana a permis à Khazri de s'échapper plein axe et d'ouvrir le score après avoir résisté à deux joueurs (58e, 1-0).

Dans la foulée, Deschamps a fait appel à ses cadres, Kylian Mbappé, Adrien Rabiot (63e) et Griezmann (73e). En outre, "DD" a battu un nouveau record en portant à 24 le nombre de joueurs utilisés en Coupe du monde. Tout ce remue-ménage a vu Axel Disasi (80e), Rabiot (85e), Mbappé (89e) et Randal Kolo Muani (90e) porter le danger dans la surface tunisienne.

Antoine Griezman a cru éviter la défaite en marquant dans le temps additionnel, mais le VAR a annulé son but.

À la une

Sélectionné pour vous