En ce moment
 

C'est le Jour-J pour les Diables: découvrez le programme du jour à la Coupe du Monde (vidéo)

 
 

Enfin ! Après des mois d'attente, la Belgique rentrera en scène, ce soir à 20 heures dans un match contre le Canada qui s'annonce assez excitant ! Roberto Martinez a déjà annoncé les titularisations de Hazard, Courtois, Vertonghen, De Bruyne, Alderweireld et Witsel pour ce match, qu'il ne faudra pas prendre à la légère face à une dynamique équipe du Canada.

Outre le premier match de la Belgique, trois rencontres seront au programme du quatrième jour de la compétition mercredi au Qatar. En début de journée, une autre confrontation du groupe F entre le Maroc et la Croatie (11h), avant l'entrée en lice de l'Allemagne contre le Japon (14h) et de l'Espagne face au Costa Rica (17h) dans le groupe E.

La première rencontre de la journée, à 11h, verra le Maroc et la Croatie s'affronter au Stade Al-Bayt d'Al-Khor. Les deux principaux concurrents de la Belgique à la qualification dans le groupe F se livreront une joute inédite pour entamer leur compétition. Le Maroc, éliminé dès le premier tour en 2018, est venu au Qatar sans cacher ses ambitions, avec les vedettes Achraf Hakimi (PSG) et Hakim Ziyech (Chelsea), entre autres, mais aussi les fraîchement sélectionnés Bilal El Khannous, le jeune prodige de Genk, et l'ancien Zèbre Anass Zaroury. Les vice-champions du monde croates devront prendre un bon départ avec leurs cadres Luka Modric (Real Madrid), Mateo Kovacic (Chelsea) et Marcelo Brozovic (Inter) pour contrôler l'entrejeu. À 14h, l'Allemagne débutera son tournoi contre le Japon, dans le groupe E.

La Mannschaft reste sur un échec retentissant avec une élimination en poules au Mondial 2018. Elle aura l'occasion de montrer un visage rajeuni, Hansi Flick ayant notamment pris dans ses valises Youssoufa Moukoko (Borussia Dortmund), 18 ans, ainsi que Jamal Musiala (Bayern Munich), 19 ans, qui a déjà endossé un rôle majeur en équipe nationale.

Les Japonais, vice-champions d'Asie, veulent bâtir sur leurs résultats récents et croient en leurs chances contre l'Allemagne malgré l'absence de superstar dans leurs rangs. L'ancien ailier de Genk, Junya Ito (Reims), espérera contribuer au succès des Samouraïs à Doha. Il faudra réussir son entrée dans le tournoi puisque le groupe E abrite un autre cador de la compétition, l'Espagne, qui jouera contre le Costa Rica à 17h au stade Al-Thumama de Doha.

La Roja est également à la recherche de la rédemption après sa sortie prématurée face à la Russie, en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018. Et à l'instar de l'Allemagne, l'Espagne de Luis Enrique affiche un effectif rajeuni, symbolisé par le duo de médians catalans Gavi-Pedri, 18 et 19 ans. Derrière les éternels Keylor Navas (PSG), 35 ans, et Bryan Ruiz (Alajuelense), 37 ans, la 'Sele' a triomphé contre la Nouvelle-Zélande (1-0) en barrages pour participer à son troisième mondial consécutif, mais elle fait figure de petit poucet dans un groupe E relevé.


 

Vos commentaires