En ce moment
 

Match de gala en Croky Cup: l'Union St-Gilloise défie le Racing Genk

Match de gala en Croky Cup: l'Union St-Gilloise défie le Racing Genk

Alors que dans certains pays les équipes de l'élite s'apprêtent seulement à entrer en lice, le dernier carré de l'épreuve belge version 2018-2019, Playoffs I oblige, sera connu avant mercredi minuit. Autrement dit cinq matches seulement, les demi-finales aller et retour ainsi que la finale, se disputeront en 2019. Après la qualification de la Gantoise contre Saint-Trond mardi soir (1-3), RTLSport vous propose de suivre (dès 20h00) le match opposant l'Union St-Gilloise et Genk.

Il ne reste donc plus en lice que huit équipes, six de D1A et deux de D1B, qui figurent cependant déjà au palmarès. Anderlecht, le Standard et Bruges, qui avaient semble-t-il d'autres chats à fouetter, sont déja éliminés depuis longtemps. Mais même s'ils avaient survécu, Genk, finaliste de l'édition 2017-2018 (0-1 après prolongations contre le Standard), n'en serait pas moins comme aujourd'hui, le grand favori.

On n'arrête d'ailleurs pas de se demander quelle équipe, où et quand, arrêtera la légion bleue de Philippe Clement et du centurion ibérique Pozuelo, qui se sert à peine de ses boucliers pour avancer sur tous les fronts. Les amateurs de belles histoires espèrent que ce sera l'Union Saint-Gilloise, mercredi au Stade Joseph Marien. Le club bruxellois, un des plus mythiques du pays, a déjà traversé deux siècles et il a, surtout, donné la leçon à son grand voisin mauve, 0-3, au Stade Constant Vanden Stock, au premier tour. Mais les mêmes ne parieront pas leur treizième mois là dessus, tant le tirage au sort des quarts de finales a été à la fois cruel et excitant pour les gilets jaunes et bleus et leurs innombrables sympathisants belges et étrangers. Ceux-ci n'ont d'ailleurs pas oublié, même si beaucoup d'eau a coulé depuis, qu'en 2012, malgré une honorable prestation de l'Union en 1/16e de finale, Genk, futur vainqueur de l'épreuve, déchaîné, l'avait emporté 0-6 au Parc Duden.

En tout cas l'esprit de la coupe n'a jamais été aussi favorable aux "giant killers" que cette saison, au point que certains le déplorent. A tort parce que déjà Saint-Trond - La Gantoise, le match d'ouverture de mardi soir (1-3), constituait une fort belle affiche. Elle opposait deux équipes de la colonne de gauche, qui se disputent aussi implacablement un ticket pour les Playoffs I. Les Canaris sont en effet actuellement de surprenants 5e et les Buffalos, qui visaient beaucoup plus haut, 8e.

La distance entre Eupen et Ostende est d'environ 250 kilomètres mais les deux équipes, 11e et 12e, comptent le même nombre de points (22) en championnat. Plus sérieusement elles étaient demi-finalistes il y a deux ans, Ostende ayant même atteint la finale, perdue 2-4 aux tirs au but contre Zulte Waregem.

Enfin Malines, vainqueur de l'épreuve (1-0 contre le RFC Liège) en 1987, est une équipe de D1A tombée en D1B dans des circonstances troubles pas encore éclairées, mais qui est déjà très avancée sur le chemin de la remontée. La Coupe n'est sans doute pas son principal objectif mais après l'Antwerp (3-1) et Lokeren (2-0), évincés derrière les casernes aux tours précédents, Courtrai, passé par le chas de l'aiguille à Harelbeke (0-1) et contre Zulte Waregem (1-0), ne doit pas lui faire plus peur que ça..

Vos commentaires