Accueil Sport Football

Des arbitres féminines présentes pour la première fois au Mondial, la Belgique absente

(Belga) Pour la première fois dans l'histoire de la Coupe du monde, six femmes (trois arbitres et trois arbitres assistantes) ont été retenues parmi les officiels du Mondial 2022, qui se déroulera du 20 novembre au 18 décembre au Qatar.

Au total, ce sont 36 arbitres, 69 arbitres assistants et 24 arbitres assistants vidéo qui ont été sélectionnés pour la Coupe du monde. Aucun arbitre belge n'a été repris par la FIFA. Frank De Bleeckere est le dernier arbitre belge à avoir officié dans un grand tournoi lors de la Coupe du monde 2010. "Comme d'habitude, le principal critère ayant guidé notre sélection a été la qualité", a déclaré Pierluigi Collina, président de la Commission des arbitres de la FIFA, au moment de la publication de la liste. "Notre sélection correspond tout simplement à ce qui se fait de mieux en matière d'arbitrage dans le monde. Si la Coupe du monde 2018 a été un franc succès, c'est en partie grâce à la qualité de l'arbitrage, que nous voulons encore meilleure à l'occasion de la compétition au Qatar". Pour la première fois de l'histoire de la Coupe du monde, trois arbitres et trois arbitres assistantes ont été désignées par la Commission des arbitres de la FIFA. La Française Stéphanie Frappart, la Rwandaise Salima Mukansanga et la Japonaise Yoshimi Yamashita font partie des 36 arbitres de champ, tandis que la Brésilienne Neuza Back, la Mexicaine Karen Diaz Medina et l'Américaine Kathryn Nesbitt officieront aux côtés de 66 autres arbitres assistants. Le VAR avait été utilisé pour la première fois en Coupe du monde il y a quatre ans en Russie. Cette année, ce sont 24 arbitres vidéo qui officieront au Qatar. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous