En ce moment
 

Notre envoyé spécial en Russie donne la suite du programme des Diables Rouges: peut-être une surprise dimanche à leur retour à Bruxelles? (vidéo)

La Belgique s'est inclinée 1-0 contre la France en demi-finale de la Coupe du monde sur un but du défenseur Samuel Umtiti (51e) mardi soir. Cette élimination est une immense déception. D'autant plus que c'était un peu l'année ou jamais pour cette génération de joueurs...

"Exactement", confie notre envoyé spécial en Russie Emiliano Bonfigli. "Cette constellation de stars était arrivée à maturité, certains joueurs étaient au top de leur forme à l'instar d'Eden Hazard. Il y a quatre ans, cette équipe belge manquait d'expérience pour renverser l'Argentine au Mondial brésilien. Il y a deux ans, elle comptait des blessés et des suspendus dans ce non-match contre le Pays de Galles. Ici, tout était réuni pour aller loin. Il y avait de l'enthousiasme, de la confiance et la conviction qu'elle pouvait aller loin mais la Belgique est tombée contre une équipe de France plus maline, plus roublarde et il aura manqué à ces Diables Rouges un peu de vice dans certains moments. Les regrets sont là et les regrets sont éternels puisque peut-être jamais la Belgique n'ira en finale de Coupe du monde même si une demi-finale est une magnifique performance en soi".

Les Diables ont repris un vol hier soir vers leur camp de base de Moscou mais leur Mondial n'est pas fini. "Ils sont à Moscou et vont revenir dans deux jours à Saint-Pétersbourg pour disputer cette petite finale. Après le match, immédiatement, ils prendront la direction de l'aéroport vers Bruxelles et seront de retour vers 1h45-2h00. Une fête sera peut-être organisée dans les rues de Bruxelles dimanche, mais cela reste à confirmer".

Vos commentaires