En ce moment
 

Polémique autour du futur hymne des Diables Rouges: le rappeur Damso s'explique encore... avec ses mots

Polémique autour du futur hymne des Diables Rouges: le rappeur Damso s'explique encore... avec ses mots

Après la fin de sa tournée, le rappeur belge Damso s'est livré sur la polémique qui sévit actuellement en Belgique concernant sa nomination en tant que compositeur de l'hymne des Diables Rouges pour la Coupe du monde 2018 en Russie.

Le rappeur bruxellois Damso composera l'hymne officiel des Diables Rouges pour le Mondial 2018 et ce choix n'a pas été bien accueilli par tout le monde.

La présidente du Conseil des Femmes Francophones de Belgique, Viviane Teitelbaum, avait pour rappel notamment jugé que les textes du chanteur ne représentent pas un exemple pour la jeunesse. "Il faut lire ses textes. Je n'ose même pas les citer. C'est vraiment quelque chose qui n'est plus acceptable aujourd'hui", avait déclaré à notre micro Viviane Teitelbaum, qui estime que les textes du chanteur sont souvent violents et sexistes.

L'Union belge avait, de son côté, indiqué qu'elle ne reviendrait pas sur son choix. "On ne doit pas revenir sur la décision de l'avoir choisi. Evidemment quand on sort certaines paroles de leur contexte et c'est bon pour lui comme pour d'autres artistes, cela peut être perçu d'une certaine façon", avait expliqué Pierre Cornez, le porte-parole de l'Union belge.

Après une première réponse via un message sur son compte Instagram, Damso s'est encore exprimé sur le réseau social. "Cette tournée m'a fait comprendre une chose: je les emmerde avec leur polémique à la con. Venez à mes concerts, il y a des jeunes filles, des jeunes garçons, des mères, des pères, des adultes, des blancs, des noirs, des arabes, des asiatiques, des "HUMAINS" tout simplement. Ça sera ça le titre de l'hymne. #ViesurVousetVosproches Un grand merci. #Dems".

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires