En ce moment
 

Roberto Martinez lâche UNE BOMBE: l'Espagnol annonce qu'il va prolonger chez les Diables Rouges

Roberto Martinez lâche UNE BOMBE: l'Espagnol annonce qu'il va prolonger chez les Diables Rouges

Roberto Martinez était ce matin l'invité de l'émission française Téléfoot, diffusée chaque dimanche sur TF1. En pleine négociation contractuelle, l'Espagnol a annoncé vouloir poursuivre l'aventure avec les Daibles Rouges.

Les journalistes ont obtenu une question signée Thorgan Hazard, qui, dans son humour habituel, a demandé à son coach s'il allait ou non rester avec la Belgique. La réponse est limpide: "Oui" a déclaré l'Espagnol, qui semble donc vouloir rester sur le banc des Belges après l'Euro 2020. La séquence en question, le "oui/non", ne permet que de répondre par l'affirmative ou par la négative.

Mais Roberto Martinez n'en est pas resté là. Le sélectionneur fédéral a profité de son passage pour faire le point sur la situation du vestiaire. Il a notamment affirmé que Marouane Fellaini pourrait retrouver la sélection belge et s'est exprimé sur la défaite en demi-finale de la dernière Coupe du Monde. "Personne n'est jamais prêt à perdre une demie de Coupe du monde. On avait quelque part besoin de cette expérience", a-t-il déclaré, espérant pouvoir en profiter pour briller à l'Euro 2020. "On a progressé depuis cette demi-finale. On possède plus de joueurs qui nous permettent de développer le style que l'on veut afficher. On est moins dépendants de certains éléments", a-t-il précisé. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

De l'ambition en 2020

L'Espagnol a aussi rappelé que la Belgique disputerait le tournoi continental avec de l'ambition. "On a placé la barre haut en 2018 et on doit continuer ainsi. L'objectif est-il de le gagner ? On va en tout cas essayer de le faire", a-t-il affirmé, expliquant que les Diables Rouges appréciaient la pression.

Martinez s'est ensuite illustré par certains compliments à l'égard de Diables Rouges, affirmant notamment que Kevin De Bruyne était "le meilleur joueur du monde à son poste" et qu'il pouvait prétendre au Ballon d'Or dans quelques années. 

La France ne serait pas un amical

Le sélectionneur s'est aussi exprimé sur l'opportunité de disputer un match amical face à la France. Une hypothèse finalement écartée par la fédération belge, qui ne voyait pas l'intérêt d'une telle rencontre. Plus encore dans le contexte actuel. "On sentait bien que ce ne serait pas un vrai match amical pour les deux équipes", a précisé le sélectionneur.

"Le match n’aurait bénéficié à personne. De plus, pour le moment, nous avons seulement trois matches garantis à l’Euro, donc nous devons nous préparer pour affronter ces adversaires-là", a-t-il poursuivi, reconnaissant donc un contexte très particulier autour de cette rencontre. 

Des négociations en cours

Joint par la RTBF, le président de l'Union belge, Mehdi Bayat, s'est dit heureux de voir son sélectionneur affirmer son intention de poursuivre en Belgique. "Le fait qu'il dise publiquement qu'il a la volonté et l'envie de continuer l'aventure avec les Diables rouges, c'est positif .Cela montre la volonté qu'il a de faire grandir ce groupe", a-t-il détaillé, affirmant que les discussions étaient en cours. 

Roberto Martinez est arrivé à la tête de la sélection belge après l'Euro 2016. Il avait prolongé son contrat jusqu'en juillet 2020 à quelques semaines de la Coupe du Monde 2018, où la Belgique avait brillé. Convoité par de grandes formations européennes, il avait refusé des offres importantes pour rester en poste jusqu'à l'Euro 2020, disputé cet été. 

Reste maintenant à attendre la confirmation de l'Union belge ! 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires