En ce moment
 

Roberto Martinez sur la colère de Kevin De Bruyne face au Canada: "On n'arrivait pas à le joindre"

Roberto Martinez sur la colère de Kevin De Bruyne face au Canada: "On n'arrivait pas à le joindre"
©IMAGE BELGA
 
 

Kevin De Bruyne, Toby Alderweireld et Roberto Martinez ont eu une discussion animée avant la mi-temps du match d'ouverture des Diables Rouges dans le groupe F de la Coupe du monde contre le Canada.

'KDB' a expliqué qu'il voulait un "jeu de passes" au sol, comme il le pratique habituellement à Manchester City, pour se dégager du pressing canadien. Selon le maître à jouer des Cityzens, la Belgique avait trop recours aux longs ballons. Jeudi, en conférence de presse, le sélectionneur national a dit comprendre la colère d'un De Bruyne qui a cependant semblé hors de son match. "Kevin comprend rapidement le jeu et il le voit donc quand les choses ne se passent pas comme elles le devraient. Si on peut atteindre Kevin, il peut forcer quelque chose, trouver les ouvertures. Il peut éliminer une équipe avec une seule passe. On n'arrivait pas à le joindre. Le match était entre les mains des Canadiens et cela nous a tous frustrés."

Au repos, le sélectionneur se serait mis en colère dans le vestiaire. "J'ai une relation très ouverte avec mes joueurs. Si je suis heureux ou pas, je le montre. Je l'ai fait à la mi-temps et la réaction après coup a été très bonne, comme il se doit. Nous avons pris le contrôle, trouvé les ouvertures."

Pour lui, Eden Hazard a livré une "solide performance", pour la première fois depuis longtemps. "Eden est venu demander le ballon, il était bon avec le ballon au pied et essayait de chercher des espaces. C'était un match exigeant et je suis heureux de ce qu'il a pu apporter. Il a derrière lui une période difficile de deux ans et je suis très heureux pour lui. Eden a toujours été très fidèle à l'équipe nationale."


 

Vos commentaires