En ce moment
 

DIRECT EURO - l'UEFA dévoile un logo arc-en-ciel et suscite de nouveau la controverse (photo)

DIRECT EURO - l'UEFA dévoile un logo arc-en-ciel et suscite de nouveau la controverse (photo)
 
 

La phase de groupes de l'Euro 2020 se termine ce mercredi. A 18 heures, dans le groupe E, la Slovaquie affronte l'Espagne tandis que dans le même temps la Suède rencontre la Pologne. A 21 heures, dans la dernière journée du groupe F, l'Allemagne reçoit la Hongrie et la France se déplace au Portugal.

Retrouvez le calendrier complet de l'Euro 2020

15h06 - Info | L'UEFA RECADRE

Devant la polémique déclenchée, l'UEFA a réagi sur les réseaux sociaux. L'instance européenne parle presque d'un malentendu et dévoile un logo aux couleurs de l'arc-en-ciel. "Certains ont interprété la décision de l'UEFA comme politique. Au contraire, la requête elle-même était politique, liée à la présence de l'équipe hongroise dans le stade", écrit l'instance. "Pour l'UEFA, l'arc-en-ciel n'est pas un symbole politique mais un signe de notre dévouement pour une société plus diversifiée et inclusive". Une réaction qui ne convainc pas grand monde.

Le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, a dénoncé mercredi des initiatives "populistes" pour justifier le refus de son organisation d'autoriser la ville de Munich à illuminer son stade au couleurs de l'arc-en-ciel en signe de protestation contre une loi hongroise jugée homophobe. "Nous ne voulons pas être utilisés dans des actions populistes", a-t-il affirmé au quotidien allemand Die Welt avant une rencontre de l'Euro entre l'Allemagne et la Hongrie dans la capitale bavaroise. "En raison de la popularité du football, les gens essaient trop souvent d'abuser des associations sportives à leurs propres fins", a-t-il fustigé.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

11h35 - Info | UN FORFAIT AUX PAYS-BAS

Le championnat d'Europe de football est terminé pour Luuk de Jong. L'attaquant néerlandais de Séville s'est blessé au genou lors de l'entraînement de l'équipe néerlandaise mardi. Il ne jouera plus alors que les Pays-Bas sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Leur adversaire n'est pas encore connu.

BELGAIMAGE-177844661

09h50 - Info | LA FRANCE AUSSI

Le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes Clément Beaune estime que le refus de l'UEFA de laisser le stade de Munich afficher mercredi soir les couleurs arc-en-ciel de la communauté LGBT est une "décision politique", contrairement à ce que l'instance européenne du foot affirme. "L'UEFA s'est un peu pris les pieds dans le tapis parce qu'en fait sa décision de refus est aussi une décision politique", a-t-il déclaré mercredi matin sur la radio France Inter. "Si elle pensait que tout cela était neutre, cela ne susciterait pas l'émotion et la polémique qu'on voit depuis 24 heures", a répliqué Clément Beaune. "Défendre l'égalité, ce n'est pas attaquer telle ou telle loi du gouvernement hongrois, ce n'est pas une opinion politique", a poursuivi le responsable français, qui a lui-même fait son "coming out" en décembre 2020. "C'est des valeurs fondamentales qui sont dans les chartes sportives, dans les traités européens", a-t-il ajouté en rappelant que "l'UEFA s'engage régulièrement comme la Fifa pour des causes" telles que la lutte contre le racisme.

09h45 - Info | L'ALLEMAGNE S'EN PREND À L'UEFA

L'UEFA a envoyé un "mauvais signal" en refusant à Munich d'éclairer son stade aux couleurs arc-en-ciel en signe de protestation contre la politique de la Hongrie envers les minorités sexuelles, a jugé mercredi le chef de la diplomatie allemande. "C'est vrai, le terrain de football n'a rien à voir avec la politique. Il s'agit de personnes, d'équité, de tolérance. C'est pourquoi l'UEFA envoie le mauvais signal", a jugé sur Twitter Heiko Maas, encourageant à afficher ces couleurs "dans le stade et en dehors", mercredi soir à l'occasion du match de premier tour de l'Euro Allemagne-Hongrie.

08h20 - Info | PLUS DE 60.000 SUPPORTERS AUTORISÉS À WEMBLEY

Plus de 60.000 spectateurs seront autorisés dans les tribunes de Wembley pour les demi-finales et la finale de l'Euro de football, les 6, 7 et 11 juillet, au lieu de 40.000 initialement prévu, a annoncé mardi le gouvernement britannique. "Plus de 60.000 supporters pourront désormais assister aux demi-finales et à la finale de l'Euro au stade de Wembley", a écrit le gouvernement, précisant que ce sera "la plus grande foule rassemblée pour un évènement sportif depuis plus de 15 mois au Royaume-Uni". "Nous avons travaillé en étroite collaboration avec l'UEFA et la fédération anglaise pour garantir la mise en place de mesures de santé publique rigoureuses et strictes, tout en permettant à un plus grand nombre de supporters de voir le spectacle en direct", a déclaré le secrétaire d'Etat à la Culture, Oliver Dowden. Tous les détenteurs de tickets devront respecter un certain nombre de conditions strictes, notamment avoir un résultat négatif à un test de dépistage Covid-19 ou la preuve d'une vaccination complète - deux doses reçues, 14 jours avant le match.

BELGAIMAGE-177892060

08h00 - Info | LUIS ENRIQUE VEUT RESTER

Mardi, à la veille de la rencontre décisive contre la Slovaquie pour la 3e journée du groupe E, Luis Enrique, le sélectionneur de l'Espagne, a déclaré qu'il voulait garder son poste même si la 'Roja' est éliminée au premier tour de l'Euro (lire l'article complet).

07h30 - Info | DEMBÉLÉ DOIT SE FAIRE OPÉRER

L'ailier de l'équipe de France Ousmane Dembélé, touché samedi contre la Hongrie (1-1) à l'Euro, souffre d'une "désinsertion du tendon du biceps (fémoral) au niveau du genou droit qui nécessitera un traitement chirurgical", a annoncé son club du FC Barcelone mardi dans un communiqué. Dembélé, qui a quitté les Bleus et déclaré forfait pour le reste de l'Euro, sera absent environ quatre mois selon une source ayant connaissance du dossier. Il s'agit de la deuxième blessure de ce genre pour Dembélé, après une rupture totale du tendon proximal du biceps fémoral de la cuisse droite en février 2020. Il s'agit d'un énorme coup dur pour "Dembouz", 24 ans et remplaçant de luxe en équipe de France, contraint de sortir samedi en fin de rencontre contre la Hongrie trente minutes après avoir remplacé Adrien Rabiot.

LES RESULTATS D'HIER SOIR:

L'Angleterre termine à la première place du groupe D de l'Euro après sa victoire contre la République tchèque mardi à Londres. Les Tchèques (4 points) chutent à la troisième place et sont dépassés à la différence de buts par la Croatie qui s'est imposée contre l'Écosse dans l'autre rencontre de la soirée. Les Écossais terminent quatrièmes avec 1 point. En huitièmes de finale, l'Angleterre affrontera le deuxième du groupe F, le groupe de la mort avec l'Allemagne, la France, le Portugal et la Hongrie. Ce huitième de finale est prévu le mardi 29 juin à 18h00 à Wembley. La Croatie sera elle opposée au deuxième du groupe E avec la Suède, la Slovaquie, l'Espagne et la Pologne le lundi 28 juin à 18h00 à Copenhague. Avec 4 points, la Tchéquie, déjà qualifiée avant d'affronter l'Angleterre, figurera parmi les meilleurs troisièmes et affrontera soit les Pays-Bas, soit le premier du groupe E en huitièmes de finale.


 




 

Vos commentaires