En ce moment
 

"Plutôt mourir qu'être un juif du Sporting": le dérapage de Noa Lang après le titre de Bruges (vidéo)

 
 

Le joueur du Club Bruges Noa Lang est actuellement sous le feu des critiques. Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, le Néerlandais a été filmé lors de la fête du titre des Brugeois en train de lancer un chant sur les juifs "Liever dood dans Sporting-Jood ('Plutôt mourir qu'être un juif du Sporting').

Le Club Bruges a remporté son 17e titre de champion de Belgique de football en partageant à Anderlecht (3-3) jeudi.

Après ce match, Philippe Clement et ses hommes ont rallié leur ville où des dizaines de supporters les attendaient.

Noa Lang, qui a brillé pour sa première saison en Belgique avec 16 buts et 11 assists toutes compétitions confondues, a fêté cela avec ses fans. Mais le jeune néerlandais de 21 ans a aussi dérapé hier soir. "Plutôt mourir qu'être un juif du Sporting", peut-on l'entendre chanter.

Les supporters d'Anderlecht sont souvent nommés "Juifs" par leurs rivaux brugeois. Une appellation qui vaut aussi pour les supporters de l'Ajax Amsterdam, l'ancienne équipe du jeune attaquant.

Lang n'en est pas à sa première provocation. En mars dernier, il s'en était pris au Standard après l'élimination de Bruges en Croky Cup en publiant des messages sur son compte Instagram.

Ce n'est pas la première fois que Bruges est critiqué pour des chants antisémites. En avril 2019, les supporters brugeois avaient entonné "Qui ne saute pas est juif". En août 2018, les Brugeois avaient également scandé "Mes parents ont brûlé des Juifs, car les Juifs brûlent mieux".


 




 

Vos commentaires