Après les incidents, le Lierse et Beerschot Wilrijk vont... s'unir

Après les incidents, le Lierse et Beerschot Wilrijk vont... s'unir
 

Après les incidents qui ont émaillé le derby entre le Lierse et Beerschot Wilrijk le weekend dernier en D1B, les deux clubs anversois ont décidé de s'unir pour trouver ensemble une solution aux violences impliquant leurs supporters.

L'arbitre Kevin Van Damme avait dû reporter le début du match à cause de fumigènes lancés sur le terrain. Le match a ensuite été interrompu pendant une vingtaine de minutes, toujours à cause de lancers de fumigènes.

"Le Lierse a pris l'initiative d'entamer le dialogue avec Beerschot Wilrijk, qui a répondu de manière positive", indique le Lierse lundi, deux jours après la rencontre. "Nous espérons que nous allons pouvoir résoudre ensemble ce problème, de tels incidents ne devraient plus avoir lieu. Lancer des projectiles vers l'autre camp, peu importe qui a commencé ou provoqué, cela ne fait tout simplement pas parties des valeurs d'un club familial. Ces projectiles auraient pu blesser des supporters".

"Nous voulons discuter avec le Lierse et nos propres clubs de supporters pour éviter cela à l'avenir", dit de son côté Eric Roef, le président du Beerschot Wilrijk. "Nous n'avons pas besoin d'une telle publicité négative. Quelles que soient les circonstances, le club doit considérer ces événements comme inacceptables".

Vos commentaires

Pro League

Top Facebook

Vidéos