Le football amateur devra probablement composer avec une saison blanche

Football amateur: une saison blanche se dessine de plus en plus
 
 

La cellule de crise de la Fédération belge de football (RBFA) prendra une décision finale ce lundi sur la suite de la saison de football dans les divisions amateurs. Compte tenu de la situation sanitaire liée au Covid-19 et des mesures imposées par les autorités politiques, il ne semble pas possible d'envisager d'autre solution que d'arrêter les compétitions dans les séries inférieures et de les annuler avec comme conséquence aucune promotion, ni relégation.

La cellule de crise de la Fédération belge de football, dans laquelle sont représentées la RBFA, la Pro League et les deux ailes du football amateurs l'ACFF et Voetbal Vlaanderen et ACFF, s'était réunie pour la première fois, en 2021, le 12 janvier. Aucune décision n'avait été prise concernant le football amateur et le football des jeunes, mais il était clair que la reprise des compétitions était liée à une amélioration de la situation liée au Covid-19.

"À moins que la situation sanitaire ne change rapidement, les chances d'une saison blanche dans le football amateur sont très élevées", avait-on alors entendu. Avant la saison 2020-2021, compte tenu d'une nouvelle vague de coronavirus, une règle transitoire avait été approuvée. Elle prévoyait qu'une saison à moitié terminée sera contraignante. Le classement final aurait donc les conséquences normales : la désignation d'un champion, des clubs promus et d'autre relégués.

En décembre 2020, la cellule de crise a décidé de faire reprendre les championnats seniors à partir du 14 février, avec seulement les matchs aller pour avoir une demie saison accomplie. Toutefois, ce plan a été abandonné au début du mois de janvier parce que le gouvernement n'a pas proposé de mesures d'assouplissement en lien avec la pratique sportive. Si les championnats devaient être annulés, les résultats enregistrés jusqu'ici seraient sans conséquence. Aucune club ne serait promu au niveau supérieur, ni relégué à l'étage inférieur.

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce dimanche 24 janvier ?




 

Vos commentaires