En ce moment
 

Saint-Trond a affronté Anderlecht malgré la détection d'un cas de coronavirus dans le noyau

Saint-Trond a affronté Anderlecht malgré la détection d'un cas de coronavirus dans le noyau
 

Le jeune Rein Van Helden, 17 ans, qui s'entraîne avec le noyau A de Saint-Trond a été testé positif au coronavirus. Peter Bollars, le médecin du club, l'a confirmé à Belga samedi. Le match amical prévu samedi midi à Anderlecht a été maintenu.

"Nos joueurs ont passé un nouveau test au virus jeudi", a précisé Bollars. "Rein Van Helden a été testé positif et n'a pas de symptôme. Il était surpris et déçu quand je lui ai annoncé car il a dû quitter le groupe et se mettre en quarantaine. Il sera à nouveau testé la semaine prochaine."

Le match amical face à Anderlecht a finalement été maintenu après une discussion avec le club bruxellois. "La Pro League permet aux clubs de décider de la tenue d'un match", a ajouté Bollars. "Le but du protocole de la Pro League est d'anticiper rapidement les cas positifs, ce que nous avons fait. Cela risque encore d'arriver dans les prochaines semaines."

Les joueurs d'Anderlecht et de Saint-Trond seront tous testés après la rencontre. 

Anderlecht l'emporte

Lors du premier match, le Sporting s'alignait avec Vincent Kompany, Michel Vlap ou encore Kemar Roofe, blessé en fin de saison dernière. Les Bruxellois s'imposaient 2-0 grâce à un but de Teixeira contre-son-camp (34e) et Kompany (56e).

Pour la deuxième rencontre, le RSCA alignait ses deux recrues estivales Timon Wellenreuther et Ilias Takadine mais aussi Adrien Trebel qui a joué 45 minutes. Antoine Colassin et Landry Dimata jouaient chacun 30 minutes à la pointe de l'attaque. Le jeune Takidine, arrivé cet été de Genk, inscrivait le seul but de ce deuxième match.

Pour son prochain match amical, Anderlecht devrait affronter Saint-Etienne samedi prochain mais la rencontre n'a pas été confirmée. Le même jour, Saint-Trond sera opposé au Beerschot

 

Vos commentaires