En ce moment
 

Bleus d'Europe: Coman encore décisif

 
 

Kingsley Coman maintient le cap: l'ailier du Bayern Munich a été décisif mercredi en Ligue des champions, avec un but - son troisième de la saison en C1 - et une passe décisive, bien loin du niveau d'un autre attaquant tricolore, Florian Thauvin, battu avec Marseille.

- Bleu ciel -

Un but, une passe décisive. Après avoir été à peu près transparent en première période, Kingsley Coman a fait après la pause ce que son coach Hansi Flick attend de lui: il a été décisif. Il a marqué le deuxième but du Bayern Munich contre Salzbourg (3-1), avec un peu de chance, son tir ayant été détourné par un défenseur adverse (52e). Mais cette réussite l'a libéré, et quelques minutes plus tard, il a délivré un centre parfait pour la tête de Leroy Sané, qui a marqué le but du 3-0 (68e).

Ferland Mendy a connu un match tranquille avec le Real Madrid contre l'Inter Milan (2-0), rencontre que les Merengues ont su se rendre facile en marquant vite face à des Milanais réduits ensuite à dix à la demi-heure jeu. Les espaces s'étant ouverts, il a pu prendre plusieurs fois le couloir gauche. Avec un peu moins d'altruisme, il aurait aussi peut-être pu marquer: en bonne position, à la 16e, il a choisi le centre alors qu'il semblait pouvoir prendre sa chance.

La copie est identique pour Raphaël Varane, solide après avoir multiplié des prestations plus mitigées en club ces dernières semaines. Le champion du monde a gagné l'un des duels clés du match en muselant l'attaquant belge Romelu Lukaku... même s'il n'a pas été loin de commettre une faute dans la surface sur Arturo Vidal. Mais finalement, c'est le Chilien qui a payé pour cette action litigieuse, en étant exclu après plusieurs contestations...

- Bleu de travail -

Marcus Thuram a provoqué le penalty qui a amené le premier but de son équipe Mönchengladbach contre le Shakhtar Donetsk, surclassé 4 à 0. Auteur d'un doublé contre le Real Madrid lors de la deuxième journée, le solide attaquant français n'a cette fois pas pu trouver le chemin des filets malgré une belle débauche d'énergie, tout comme son compatriote et coéquipier Alassane Pléa, qui aura eu l'excuse de n'être entré en jeu qu'à la 69e minute. Trop peu pour inscrire son quatrième but dans cette C1.

Entré à la 60e à la place de Marcos Llorente, Thomas Lemar (25 ans, 22 sélections) n'a pas réussi à changer la donne pour l'Atlético Madrid, accroché sur son terrain par le Lokomotiv Moscou (0-0). Ses corners n'ont pas été dangereux dans la surface russe, mais Lemar a toutefois été assez présent dans la construction des offensives madrilènes.

Avec le Bayern, Benjamin Pavard n'a pas particulièrement brillé. Jouant très haut, on l'a vu essayer de combiner sur son couloir droit, mais sans véritable réussite. A la 57e minute, l'attaquant de Salzbourg est lourdement retombé sur sa cheville gauche, qui a semblé vriller sur les images de la télé. Soigné sur le terrain, Pavard a repris le match, mais Hansi Flick l'a remplacé quelques minutes plus tard par Lucas Hernandez, par précaution.

Hernandez, qui s'était fait mal en retombant lourdement sur le dos samedi en championnat, est bien entré dans le match. Après avoir gagné un duel dans l'entre-jeu, c'est lui qui a lancé le contre qui amène le but de Leroy Sané.

Pour son premier match depuis presque dix mois et face à un adversaire très faible, Benjamin Mendy a été très actif sur son flanc gauche, se projetant vers l'avant avec une certaine gourmandise. Comme trop souvent, cependant, la dernière passe n'a pas été très précise, le Français s'évertuant à centrer fort et tendu plutôt que de viser un coéquipier identifié. Remplacé à la 78e minute, il lui faudra maintenant enchaîner les matches pour retrouver sa place dans l'équipe, menacée par João Cancelo, aligné mercredi à droite.

Steve Mandanda a encore vécu un match très frustrant avec Marseille, battu par Porto (2-0). Il fait le job, réussit un bel arrêt sur le premier but, mais le ballon est revenu sur le buteur. Il est tout proche aussi d'arrêter le penalty de Marega, mais ne l'empêche pas.

- Bleu nuit -

Florian Thauvin n'a pas retrouvé son coup de rein, il n'arrive pas à faire des différences et est contré sur sa seule occasion. A son actif, un coup franc bien tiré pour une occasion de Germain. Maigre.

pve-eba-cpb-alu-bvo-ama/ebe/fbx




 

Vos commentaires