En ce moment
 

Bleus: un rassemblement "intéressant pour l'avenir", se félicite Deschamps

Bleus: un rassemblement
Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps lors de la victoire sur l'Andorre en qualifications de l'Euro 2020 au Stade de France le 9 septembre 2019Lionel BONAVENTURE

Voir plusieurs habituels remplaçants briller en équipe de France lors du rassemblement de septembre pour les qualifications à l'Euro-2020 est "intéressant pour l'avenir", s'est satisfait le sélectionneur Didier Deschamps, soulignant après la victoire contre Andorre (3-0) mardi l'"énorme maîtrise" de ses joueurs.

Q: On a le sentiment que le résultat aurait pu être plus large. Avez-vous des regrets sur ce point ?

R: "C'est vrai que le score aurait pu être plus large à travers le penalty, les deux barres, deux ou trois arrêts superbes du gardien. On aurait pu avoir une meilleure efficacité, mais on a mis quand même trois buts en ne laissant rien à l'adversaire. On a trouvé les solutions. Plus on a d'efficacité, mieux c'est. On a quand même marqué sept buts en deux matches, chose qui ne nous arrivait pas si souvent par le passé. Sur les deux matches, c'est deux joueurs du banc qui marquent (Jonathan Ikoné et Wissam Ben Yedder), c'est plutôt intéressant pour l'avenir. On a eu une énorme maîtrise, des grandes qualités de circulation. On a peut-être manqué de mouvement à un moment, de précision sur les centres... Le contrat est rempli sur ces deux matches."

Q: La blessure de plusieurs cadres (Mbappé, Kanté, Pogba) a permis à d'autres joueurs de se montrer. N'était-ce pas finalement un mal pour un bien d'une certaine manière ?

R: "C'est bien que ceux qui étaient là et ont eu du temps de jeu -ce n'était pas le cas de tout le monde- aient pu se mettre en valeur. C'est sûr que je préfère avoir tout le monde à disposition, cela donne des solutions supplémentaires, mais le groupe est là, dans le plaisir qu'ils prennent, le plaisir qu'ils donnent aussi. Moi aussi sur le banc, je prends du plaisir à les voir évoluer comme ça parce qu'il y a un fil conducteur, une idée collective très intéressante."

Q: Antoine Griezmann qui rate deux penalties de suite, une inefficacité passagères ou faut-il changer de tireur pour lui éviter de gamberger ?

R: "Antoine, il ne gamberge pas. Quand il a fallu les mettre, le pied n'a pas tremblé. Il reste sur deux échecs, j'en parlerai avec lui peut-être, mais le connaissant, s'il y en a un troisième à tirer le mois prochain, il sera là."

Q: Qu'avez-vous pensé de Jonathan Ikoné, encore décisif ?

R: "C'est un jeune joueur, mais ses qualités de dribbles, de percussion sont intéressantes. Il a encore une bonne marge de progression, il sait que s'il est là c'est parce qu'il y a des joueurs absents. Mais il a su profiter de son temps de jeu. Etre décisif est quelque chose d'important. Les lendemains seront différents pour lui, car il est devenu international, il a marqué, il a fait marquer. Quand on a l'opportunité de donner du temps de jeu et qu'il fait en sorte d'être performant, c'est bien."

Q: Après ses deux performances, Kingsley Coman peut-il prétendre à une place de titulaire ?

R: "Oui. Je ne vais pas me plaindre d'avoir une solution supplémentaire. Kingsley était déjà là avant l'Euro, a été performant à l'Euro. Ce qu'il a ajouté la saison dernière avec son club et là avec nous, c'est qu'il est plus efficace. Ce n'est pas un problème pour moi, bien au contraire. Mais j'espère récupérer tous les autres joueurs sur le plan offensif. J'aurai des choix à faire, je ne pourrai pas tous les prendre. Ces deux matches vont lui redonner encore plus confiance, mais c'est du même niveau que les matches qu'il réalise avec son club régulièrement. Il avait besoin de ces performances (en Bleu) pour être un peu plus épanoui dans tout ce qu'il fait."

Propos recueillis en conférence de presse

Vos commentaires