En ce moment
 

Il y a 20 ans jour pour jour, Zinédine Zidane inscrivait un des plus beaux buts de l'histoire du foot (vidéo)

Il y a 20 ans jour pour jour, Zinédine Zidane inscrivait un des plus beaux buts de l'histoire du foot (vidéo)
© EPA
 
Zidane
 

Le 15 mai 2022, il y a 20 ans aujourd'hui, le Real Madrid affrontait le Bayern Leverkusen en finale de la Ligue des Champions. Dans un match qui deviendra légendaire grâce à un homme : Zinédine Zidane.

Ce soir du 15 mai 2002, le Real Madrid joue sa troisième finale de Ligue des Champions en cinq ans. Leur 9e coupe aux grandes oreilles leur tend les bras, mais avant de la soulever, il faut se défaire du Bayern Leverkusen de Michael Ballack.

Ce sont les Madrilènes qui vont ouvrir le score via l'inévitable Raul, bien servi par Roberto Carlos. Mais cinq minutes plus tard, les Allemands égalisent d'une tête de Lucio.

En deuxième mi-temps, les Allemands sont remontés complètement transformés sur la pelouse. Alors qu'ils ne semblaient pas pouvoir rivaliser avec les Galactiques, le niveau s'équilibre. Jusqu'au moment où le génie sort de sa lampe.

Lancé en profondeur, Roberto Carlos envoie le ballon en cloche vers l'intérieur du jeu. Zidane était là, il était prêt. Le Français lève les yeux au ciel pour fixer le cuir qui lui tombe dessus, le temps semble s'arrêter. Le numéro 5 du Real Madrid va alors cueillir le ballon et l'envoyer d'une reprise de volée -du pied gauche- dans la lucarne de Hans-Jorg Butt qui ne pouvait rien faire contre ce moment d'histoire qui venait de s'écrire bien malgré lui.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

Leverkusen ne s'en remettra pas. Les Allemands dominent la seconde période, mais butent sur un Iker Casillas de gala. Quelques jours avant ses 21 ans, le jeune Espagnol remplace Cesar Sanchez, blessé, à 25 minutes du terme. Une petite demi-heure et quatre arrêts miraculeux plus tard, le Real Madrid soulève sa neuvième Coupe aux grandes oreilles.

Pour Leverkusen, la série noire continue. Battus en finale de la Coupe d'Allemagne par Schalke 04, doublés sur le fil par Dortmund en Bundesliga, ils échouent sur toutes les dernières marches de leur rêve de triplé, malgré une avance de cinq points à trois journées de la fin en championnat. Quatre joueurs du Bayer poursuivront même la désillusion en Asie quelques semaines plus tard, échouant en finale du Mondial face au Brésil.


 

Vos commentaires