Accueil Sport Football Football Etranger

Pour la bonne cause: les clubs écossais vont interdire à leurs joueurs de toucher le ballon avec la tête

Les clubs de football écossais vont recevoir la consigne d'interdire aux joueurs de frapper le ballon de la tête dans les jours qui précèdent et qui suivent les matchs.

Les nouvelles directives de la fédération écossaise de football (SFA) font suite à de nouvelles recherches sur les commotions cérébrales et l'impact des coups de tête à l'entraînement sur le cerveau.

Les directives recommandent également que les exercices à l'entraînement impliquant des coups de tête répétés soient limités à une fois par semaine.

La SFA a introduit des directives limitant les coups de tête dans le football des enfants et des jeunes dès 2020, à la suite des recherches de l'Université de Glasgow qui indiquaient que les footballeurs couraient un risque accru de maladie neurodégénérative.

Les nouvelles directives s'adressent à toutes les équipes d'adultes, y compris au niveau professionnel, à la suite de nouvelles études menées par la SFA et la Hampden Sports Clinic.

Le Dr John MacLean, consultant médical en chef de la fédération écossaise, a déclaré : "Bien que la recherche continue à se développer, ce que nous savons déjà sur le jeu de tête et ses effets sur le cerveau suggère qu'il y a des troubles de la mémoire mesurables qui durent de 24 à 48 heures après une série de coups de tête, et que des protéines liées au cerveau peuvent être détectées dans des échantillons de sang pendant une courte période après des coups de tête. Des modifications du scanner cérébral ont également été signalées chez des footballeurs et pourraient être liées aux coups de tête. Par conséquent, l'objectif est de réduire tout effet cumulatif potentiel des coups de tête en réduisant l'exposition globale aux coups de tête à l'entraînement."

À la une

Sélectionné pour vous