En ce moment
 

Privé de maillots, le Venezuela contraint de jouer avec des t-shirts... Decathlon (photos)

Privé de maillots, le Venezuela contraint de jouer avec des t-shirts... Decathlon (photos)
© www.twitter.com/Decathlon

Lors d'un match amical face à l'équipe de Catalogne, les joueurs vénézuéliens ont arboré des maillots de la marque Quechua, faute d'avoir reçu ceux de leur nouvel équipementier italien.

C'est une scène rocambolesque à laquelle nous n'étions plus habitués dans le football moderne. Après une défaillance de leur équipementier, la marque italienne Givova, les joueurs de la sélection vénézuelienne ont improvisé en utilisant des t-shirts de randonnée Quechua, pour jouer leur match amical face à la Catalogne, lundi 25 mars à Gérone.

L'enseigne Decathlon n'a pas manqué de faire remarquer cette anomalie de maillots "déguisés" et de se fendre d'un tweet : "Hier, le Venezuela devait être en galère de maillots. Hier, le Venezuela a donc joué son match avec des tee-shirts Quechua", a commenté ironiquement Decathlon.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Sur l'une des photos partagées, le logo de l'équipe nationale laisse apparaître celui de la marque Quechua sur des t-shirt qui sont en vente au prix de 10 euros en magasin.

Cette situation a provoqué la colère d'un des joueurs du Venezuela qui a dénoncé, la bourde de l'équipementier: "Givova, nous exigeons le maximum de respect pour notre maillot national et pour chaque membre de l’équipe. Ne pas avoir de maillots pour jouer aujourd'hui et en imprimer certains que nous avons achetés est regrettable. Ce que vous avez fait est une honte".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

La marque française n'est toutefois pas parvenue à porter chance à la sélection sud-américaine qui s'est inclinée sur le score de 2 buts à 1 contre la Catalogne.

Le Venezuela, pays de 30 millions d'habitants, traverse une grave crise depuis plusieurs années. Depuis le 10 janvier 2019, une crise présidentielle est d'ailleurs en cours au Venezuela, rendant incertain le tenant de la présidence. Deux dirigeant rivaux se disputent le pouvoir: le chef d'Etat socialiste Nicolas Maduro et le député de centre-droit Juan Guaido.

Vos commentaires