En ce moment
 

Qualifs Euro-2021: test au sommet pour les Espoirs français

Qualifs Euro-2021: test au sommet pour les Espoirs français
L'attaquant français Odsonne Edouard (c) fête son penalty réussi lors du match de qualification à l'Euro Espoirs 2021 face à la Géorgie, à Tomblaine près de Nancy, le 15 novembre 2019JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Les Espoirs français du serial-buteur Odsonne Edouard se rendent mardi (19h00) à Neuchâtel pour défier la Suisse, un match au sommet du groupe qualificatif à l'Euro-2021 que le sélectionneur Sylvain Ripoll veut aborder sans "trou d'air".

Les Bleuets, vainqueurs comme les Helvètes de leurs trois premiers matches, ont pour mission de poursuivre leur sans faute après l'avalanche de buts déclenchée contre l'Azerbaïdjan (5-0), la Slovaquie (5-3) et la Géorgie (3-2).

Pour cela, ils devraient pouvoir compter sur leur maître artificier Odsonne Edouard, l'attaquant du Celtic de Glasgow auteur de six buts sur les trois derniers matches. Depuis ses débuts en sélection, en septembre, il en compte même dix en cinq rencontres.

En revanche, le milieu offensif Jonathan Ikoné sera forfait pour le choc "en raison d'une tendinite persistante au genou droit". Mounir Chouiar (Dijon) et Youssouf Fofana (Strasbourg) ont été appelés lundi pour étoffer le secteur offensif.

Mais marquer ne suffit pas pour gagner quand, dans le même temps, la défense enchaîne les bourdes et les fautes de concentration.

Contre la Géorgie vendredi à Nancy, les Français se sont encore fait peur. Le capitaine Jeff Reine-Adélaïde a eu beau lancer la victoire par un doublé, les coéquipiers du Lyonnais ont levé le pied jusqu'à l'égalisation de l'équipe hôte. Edouard a sauvé les siens dans le temps additionnel sur penalty.

- "Gommer ces trous d'air" -

Le scénario aurait pu être qualifié d'accident de parcours mais il ressemble sensiblement à celui du match précédent contre la Slovaquie, où les Bleuets avaient perdu le fil d'un match facile lors d'une seconde période manquée dans les grandes largeurs.

"Il va falloir qu'on apprenne à mieux maîtriser les rencontres dans la durée, sur 90 minutes, parce qu'on se met en difficulté", a relevé Sylvain Ripoll après le succès arraché in extremis vendredi.

Pour le sélectionneur des Espoirs, les joueurs doivent désormais apporter "plus de régularité et de justesse" à leur jeu, de façon à "gommer ces trous d'air" qui pourraient déboucher à l'avenir sur un crash malvenu.

En Suisse, "on aura fort à faire et il va falloir produire un très bon match pour essayer de l'emporter", a prévu le technicien breton.

A Neuchâtel, Ripoll devra aussi faire sans Nicolas Cozza. Victime vendredi d'une "lésion du ligament croisé antérieur du genou droit" selon la Fédération, le latéral de Montpellier a été remplacé dans le groupe par Evan Ndicka, joueur de l'Eintracht Francfort qui ne compte aucune sélection.

Titulaire contre la Géorgie, pour sa première apparition en sélection, le jeune milieu rennais Eduardo Camavinga (17 ans) postule de nouveau pour le "onze" de départ face à la Suisse.

Vos commentaires