Un supporter brésilien paye une clause de 150.000 euros pour aider son club de cœur

Un fan brésilien paye 150.000 euros pour que son club puisse aligner son meilleur attaquant
 
 

Le club de l'Internacional joue ce weekend le titre en championnat brésilien. Pour glaner la couronne, le club mise sur son attaquant phare, Rodinei. Problème: ce dernier, prêté par Flamengo, n'est en théorie pas autoriser à jouer contre son club. C'était sans compter sur un supporter dévoué.

Certains supporters sont prêts à tout pour voir leur club s'en sortir. C'est le cas d'un homme de 60 ans, situé au Brésil et supporter de l'Internacional. Le club joue ce weekend le titre face à Flamengo. Il s'agirait du premier titre du club depuis 1979. 

Or, le club mise sur Rodinei, un de ses atouts offensifs. Mais ce dernier est prêté par Flamengo et dispose d'une clause de non-concurrence, à hauteur d'un million de reals, pour ne pas affronter son club d'origine. L'Internacional avait donc fait une croix sur sa présence. Mais pas un supporter.

Maggi Scheffer a en effet décidé d'aligner lui-même les billets, offrant la somme demandée (l'équivalent de 153.000 euros) au club brésilien. "Je suis de ceux qui ne peuvent pas vivre sans l'Inter. Même si je vis loin, mon amour pour le Colorado (le surnom de l'Internacional) a toujours été immense. C'est le bonheur de vivre des victoires avec mon club de coeur et cette possibilité réelle d'être champion qui m'ont décidé à l'aider. Je sais que nos joueurs feront de leur mieux et je suis très confiant que l'Inter sortira victorieux des deux matches importants qu'il nous reste", détaille-t-il à la presse brésilienne.

Théoriquement, cet argent est utilisable de n'importe quelle manière. Mais les médias affirment que le club, qui a confirmé la réception de la somme, l'utilisera bel et bien pour aligner Rodinei. Le match a lieu demain soir.




 

Vos commentaires