En ce moment
 

"Champion", "génie", "star mondiale": Kevin De Bruyne salué par la presse internationale

© BELGAIMAGE

Manchester City est allé s'imposer (1-2) au Real Madrid mercredi en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions. Capitaine des Citizens, Kevin De Bruyne a distillé la passe décisive sur le but de Gabriel Jesus (78e, 1-1) et a donné la victoire aux visiteurs sur penalty (83e, 1-2).

Kevin De Bruyne a à nouveau livré une prestation majuscule. Sauf que cette fois, c'était en Ligue des champions. Et face au Real Madrid, à Santiago Bernabeu. Le Diable Rouge, désigné Homme du match par l'UEFA, est couvert d'éloges par la presse européenne.

"De Bruyne a complètement éteint le milieu de terrain madrilène", peut-on lire dans les colonnes du quotidien britannique The Guardian. Même son de cloche pour le tabloïd Daily Mail qui s'est attardé sur le penalty de KDB: "Enfin Manchester City s'est trouvé un tireur de penalty. Et c'est De Bruyne, évidemment. Qui d'autre? Le Belge a réussi là où de nombreux joueurs de son club ont échoué cette saison, et il a offert une victoire décisive à Pep Guardiola. City était la meilleure équipe et De Bruyne en était l'architecte, comme toujours. Il a préparé le premier but et a marqué le second".

A la télé anglaise, Sky Sport estime que "le capitaine du soir des Citizens était à son meilleur niveau d'inspiration au Bernabeu. Avec un retard d'un but, le Belge a remis son équipe dans le match en servant Jesus sur l'égalisation avant de marquer son 50e but pour le club pour assurer la victoire. C'était la première fois qu'il marquait et assistait dans un match de Ligue des champions, et quelle soirée pour le faire!".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

En Espagne, on salue également le match de De Bruyne. AS explique qu'"il ne fallait pas chercher bien loin pour voir que le danger allait venir des diagonales de Jesus et de De Bruyne, un architecte capital". Pour Marca, "il était le meilleur homme sur le terrain": "Le Real s'est effondré comme un château de cartes quand De Bruyne a agité sa baguette".

La Gazzetta dello Sport est aussi dithyrambique envers "Super De Bruyne": "Le capitaine de cette prestation historique de Manchester City est un Belge: Kevin De Bruyne. Il était le meilleur sur le terrain. Un assist d'abord, un penalty ensuite, mais pas seulement: il est l'âme de City. Il n'y a pas grand-chose à dire au sujet de De Bruyne: il est un champion complet, une star mondiale".

Dans son style propre et décalé, le magazine français So Foot parle de "génie": "On peut nous dire ce qu'on veut, qu'il ne sait pas défendre, qu'il est Belge, qu'il est méchant, qu'il n’est pas beau, qu'il est un peu gros, mais la vérité, du moins la seule chose qui compte vraiment, c'est que Kevin De Bruyne est un génie".

Vos commentaires