Ligue des Champions: Neuer Munich contre Navas Saint-Germain, qui est le plus fort?

Neuer Munich contre Navas Saint-Germain, qui est le plus fort?
(c) belga
 
 

Doyens de la caste des très grands gardiens, Manuel Neuer (Bayern) et Keylor Navas (Paris Saint-Germain) vont se livrer un duel épique, en quarts de finale de la Ligue des champions, chacun défendant son école, mercredi à Munich.


"Évidemment, Neuer (35 ans) et Navas (34 ans) sont deux des meilleurs gardiens du monde", assure à l'AFP Élie Baup, ancien goal, qui cite aussi leurs cadets "Ter Stegen, Jan Oblak ou Alisson", tous âgés de 28 ans.

Navas "le plus fort sur sa ligne"

"Navas est le plus fort sur sa ligne, il est le numéro un des cinq grands championnats au pourcentage de ballons qui vont au fond face à lui", explique l'ancien entraîneur de Bordeaux, Toulouse ou Marseille.

Selon les calculs du statisticien Opta, le Costaricien grimpe à 94,1% de tirs arrêtés, devant Oblak, de l'Atlético Madrid (92%), et Marco Silvestri, de l'Hellas Vérone (85,7%).

Mais pas besoin d'aligner les chiffres pour saisir l'efficacité de Navas, il suffit de regarder un résumé de match du PSG pour voir ses arrêts réflexes impressionnants, pas plus tard que samedi, même si son duel gagné face au Lillois Burak Yilmaz n'a pas empêché la défaite (1-0).

Contre Barcelone (4-1/1-1) au tour précédent, il s'était offert le luxe d'arrêter un penalty de Lionel Messi.

Mais il se contente "de relances courtes", à l'ancienne, note Baup. "Neuer est très bon sur les relances, Navas est moins joueur".

Neuer "le plus complet"

"Neuer a une palette plus élargie, il est plus complet: passes courtes, passes longues, c'est presque un joueur de champ", salue le champion de France 1999 (avec Bordeaux).

Il est aussi le gardien qui a révolutionné son poste, dans les années 2010, en se permettant des sorties à 30 ou 40 mètres de ses buts, "comme son fameux match contre l'Algérie à la Coupe du monde 2014", glisse Baup.

"Lorsque les attaquants adverses arrivent devant lui, le but devient plus petit", résume Hansi Flick, son entraîneur au Bayern.

Pour Joachim Löw, Neuer n'est pas seulement le meilleur gardien, il a voté pour lui pour le trophée de meilleur joueur du monde 2020.

"Manu est dans une catégorie à part, incroyable", s'est justifié le sélectionneur allemand. "Pour moi, le footballeur de l'année, c'est Manuel Neuer".

D'une constance incroyable semaine après semaine, le portier avait livré son chef-d'oeuvre de l'année en finale de la Ligue des champions (1-0 pour le Bayern): les attaquants parisiens n'ont certainement pas oublié comment le colosse allemand (1,93 m) les a écoeurés en première période, en déployant toute la panoplie des talents d'un gardien moderne, avec notamment ses arrêts jambe pliée façon hockey sur glace.

Les deux tours

"Là où ils se ressemblent, c'est pour leur rôle dans l'équipe, avec leur grande expérience", synthétise Baup. "Ils dégagent une autorité immense auprès de leurs équipiers, ils contrôlent toujours les situations, ils ne disjonctent pas, ils ne perdent jamais les pédales".

Ni Navas ni Neuer "ne sortent jamais du match, comme cela a pu arriver à Neymar samedi", exclu en Ligue 1.

"Il arrive toujours un moment où un grand gardien a un saut de concentration, sur des dégagements, c'est même arrivé cette saison à un grand gardien comme Mandanda", que Baup a entraîné à l'OM. "Neuer et Navas, jamais!"

Le capitaine du Bayern et de l'équipe nationale rayonne d'une autorité naturelle sur ses équipiers. Son style ? Le calme le plus absolu. Jamais un mot plus haut que l'autre devant les micros, jamais une critique personnelle, mais une analyse pointue du jeu de son équipe.

Avec Navas, le PSG a enfin trouvé le gardien de niveau mondial qui lui manquait, après les expériences pas assez concluantes de Salvatore Sirigu, Kevin Trapp, Alphonse Areola ou même "Gigi" Buffon, qui avait 40 ans à Paris.

L'ex du Real Madrid est tour à tour "incroyable", "formidable" et fait "des arrêts de dingue" pour Mauricio Pochettino, l'entraîneur parisien.

Mercredi, le titre officieux de meilleur gardien du monde sera aussi en jeu...




 

Vos commentaires