Ligue des Champions: Thomas Tuchel s'attend à un match compliqué face à l'Atletico

Tuchel:
(c) belga
 
 

Le nouvel entraîneur de Chelsea Thomas Tuchel, qui affronte l'Atlético Madrid en 8e de finale aller de C1 mardi, a confié lundi avoir essayé de recruter "l'attaquant-né" Luis Suarez à Paris l'été dernier, et s'apprête à aborder un "gros test" face aux Colchoneros.

Voici les principaux points de sa conférence de presse.

Sur la pression de la C1, moins lourde qu'à Paris ?

Tuchel : "A Paris, tu as l'impression que tout sera jugé sur ton parcours en Ligue des champions, parce que tout le monde s'attend à ce que tu sois le vainqueur du championnat, de toutes les coupes domestiques, et il est plus ou moins entendu que tu vas toujours tout gagner. En tant que coach, tu sais à quel point c'est difficile de maintenir un niveau d'exigence (assez élevé) pour être tout le temps champion, pour gagner tous les matches éliminatoires en coupes et pour arriver en phase finale de C1. On sait ce que ça demande chaque jour d'avoir en permanence cette mentalité. Ici, la valeur et la compétitivité de la Premier League est bien plus élevée que ce que connaît Paris dans son championnat domestique".

Sur Suarez, que Tuchel a voulu recruter à Paris

Tuchel : "Il y avait une possibilité. On avait entendu dire qu'il était sur le point de quitter Barcelone, et qui ne serait pas intéressé de signer l'un des meilleurs avant-centres du monde, de l'histoire et du présent ? On a tenté notre chance. Ca ne l'a pas fait, il a choisi de rester en Espagne à l'Atlético et continue de prouver sa qualité. C'est un attaquant-né. Il a cette mentalité que seuls les attaquants ont. Cette mentalité de montrer sa volonté, son intensité, sa soif de buts, et il n'en est jamais satisfait. Quelle mentalité ! Quel joueur ! (...) C'était à un moment-donné, il aurait pu bien correspondre à notre équipe à Paris. Mais maintenant, je crois qu'il est sous contrat".

Sur le défi face à l'Atlético

Tuchel : "C'est un gros test, pour sûr. Sportivement, mentalement et physiquement. C'est un club qui a une grande expérience de ce niveau de la compétition, avec un coach très expérimenté et dur à affronter. Vous savez très bien ce à quoi vous attendre quand vous jouez contre l'Atlético. Beaucoup de combativité, et beaucoup d'équipes en ont déjà fait l'expérience. Clairement, oui, c'est un désavantage pour l'Atlético de ne pas jouer ce match dans leur stade. Mais on ne doit pas en parler plus que cela".

Le match sera à suivre dès 20h10 sur Club RTL et RTL play.




 

Vos commentaires