Finale de la Ligue des champions: le PSG et le Bayern Munich pour clore un Final 8 inédit

 
 

C'est ce dimanche soir que la saison européenne de football se terminera, avec la finale, inédite, de la Ligue des champions entre le PSG et le Bayern Munich, joué à huis clos à l'Estádio do Sport Lisboa e Benfica de Lisbonne, où le coup d'envoi sera donné à 21h00.

Interrompue en mars par la pandémie de coronavirus, la Ligue des champions a repris cet été par un Final 8 inédit organisé à Lisbonne, avec des quarts de finale joués sur une seule manche, sans public.

Eliminé en 8e de finale lors des trois précédentes éditions, le PSG se retrouve, l'année des 50 ans du club, pour la première fois de son histoire en finale de la C1, 27 ans après le sacre européen de l'Olympique de Marseille, jusqu'à présent le seul club de l'Hexagone à avoir soulevé la "Coupe aux grandes oreilles".

Pour arriver en finale, le PSG a sorti l'Atalanta Bergame (2-1) en quarts et le RB Leipzig (3-0) en demi-finales.

9572843

Ce sera la 3e finale européenne du PSG, après deux finales de Coupes des Coupes dans les années 90. Les Parisiens avaient gagné la première face au Rapid Vienne en 1996 à Bruxelles et avaient perdu la seconde l'année suivante face au FC Barcelone. En cas de victoire, le Paris SG deviendrait le premier nouveau vainqueur depuis Chelsea en 2012.

Le Bayern Munich disputera pour sa part sa 11e finale de Ligue des champions, la première depuis sept ans et la victoire sur le Borussia Dortmund à Wembley. Sacré en 1974, 1975, 1976, 2001 et 2013, le club bavarois, également vainqueur de la Coupe des Coupes 1967 et de la Coupe de l'UEFA 1996, vise un 6e titre de champion d'Europe. S'il s'imposait dimanche soir, le club allemand deviendrait, à égalité avec Liverpool, le troisième club au palmarès derrière le Real Madrid (13 titres) et l'AC Milan (7).

L'équipe de Hansi Flick avait marqué les esprits en écrasant le FC Barcelone 8-2 en quarts de finale, avant de sortir Lyon 3-0 en demies.

A noter que c'est la deuxième finale de C1 opposant un club français à un club allemand. La première avait vu le Bayern battre Saint-Etienne 1-0 en 1976 à Glasgow.




 

Vos commentaires