Accueil Sport

L1: Nice s'accroche au podium, Strasbourg s'en éloigne

Les Aiglons font leur nid! Consolidant sa troisième place derrière Paris et Marseille, Nice a battu Angers 1-0 dimanche en Ligue 1 pour distancer Strasbourg, quatrième, qui a calé à Saint-Etienne (2-2) et voit revenir dans son rétroviseur Rennes, tombeur de Troyes (4-1).

- Nice consolide sa troisième place -

Avec cette courte mais précieuse victoire à l'Allianz Riviera, Nice (45 pts) a enfin conforté sa place sur le podium après deux défaites d'affilée en L1, rejetant à trois longueurs la menace de Strasbourg (42 pts).

Les Aiglons ont repris leur marche en avant grâce à un but opportuniste de Justin Kluivert, qui a glissé le ballon entre les jambes du gardien angevin Danijel Petkovic (19e).

Cela a suffi au bonheur du "Gym", qui a couru après un deuxième but pour se mettre à l'abri: Képhren Thuram (11e) et Andy Delort (66e) ont vu leurs buts respectifs annulés pour hors-jeu et Kasper Dolberg a multiplié les tentatives brûlantes (15e, 35e, 62e), en vain.

Angers, battu pour la quatrième fois d'affilée en L1, n'a pas réussi à réagir, en dépit d'une jolie frappe de Souleyman Doumbia sur le poteau niçois (45e+3)...

Sans conséquence pour l'équipe de Christophe Galtier, qui reprend un peu son souffle avant un rude enchaînement en L1, à commencer par son poursuivant Strasbourg samedi prochain, puis sa demi-finale de Coupe de France contre Versailles (N2) et la réception du Paris SG début mars...

- Les Verts freinent Strasbourg, Rennes recolle -

Les Strasbourgeois, eux, ont subi un petit coup d'arrêt à Saint-Etienne, face à des Verts qui restaient sur trois victoires d'affilée dans leur mission sauvetage et continuent d'engranger des points.

Le scénario a été particulièrement débridé: l'équipe de Julien Stéphan a encaissé un but précoce sur un coup-franc indirect au point de penalty, transformé par Ryad Boudebouz qui a transpercé la forêt des joueurs strasbourgeois massés sur leur ligne de but (4e).

Puis la force offensive alsacienne, la deuxième attaque de L1 derrière Paris, a renversé le score: égalisation d'Habib Diallo de la tête après une sortie hasardeuse du gardien Paul Bernardoni (21e), puis "papinade" du défenseur Lucas Perrin (30e), prêté par Marseille.

Et c'est enfin Wahbi Khazri qui a égalisé de près à la réception d'un centre (34e) pour préserver Saint-Etienne (22 pts) et assurer aux Verts de rester hors des deux dernières places de relégables.

A Rennes, l'attaquant rennais Serhou Guirassy a assommé Troyes d'un joli doublé, avec un but opportuniste après un ballon repoussé par le gardien (14e), puis une tête splendide sur un centre de volée non moins splendide de Birger Meling (20e).

Les Bretons se sont certes fait peur avec une réduction du score d'Iké Ugbo (39e), mais Martin Terrier puis Gaëtan Laborde sur penalty (86e) ont mis leur équipe à l'abri (75e) et offert à Rennes une victoire précieuse pour rester au contact dans la course à l'Europe: ils sont provisoirement cinquièmes (40 pts).

- Reims et Brest gâchent, le MHSC enfonce Lorient -

Dans le ventre mou, pas de vainqueur entre Reims et Brest (1-1) malgré une pluie d'occasions manquées.

Diminué par les blessures et encore affaibli par la sortie en cours de match de son attaquant Hugo Ekitike, touché à une cuisse, le Stade de Reims a tout de même ouvert le score grâce à son capitaine Wout Faes de la tête (4e).

Mais l'Uruguayen Martin Satriano a ramené à hauteur les Bretons (34e) avant que la recrue brestoise Youcef Belaïli ne bute sur le gardien rémois Rajkovic sur penalty (53e), prélude à une fin de match très ouverte où aucune des deux équipes n'a réussi à gagner pour se donner un peu d'air au classement.

Pas de sursaut non plus pour Lorient, qui a été battu 1-0 par Montpellier sur une frappe enroulée de Téji Savanier (56e) et stagne en bas de tableau, avec un seul match gagné sur les dix-huit dernières journées...

À la une

Sélectionné pour vous