Accueil Sport

Open d'Australie: Monfils en tête de file, ça casse pour Mladenovic et Ferro

Gaël Monfils, en bon chef de file du tennis français, s'est qualifié lundi pour le 2e tour de l'Open d'Australie, emmenant dans son sillage Harmony Tan et Benjamin Bonzi, pour leur première participation, mais pas les plus expérimentées Kristina Mladenovic et Fiona Ferro.

. Ca passe: Monfils, Bonzi, Tan, Mannarino et Moutet

Gaël Monfils (20e) a expédié l'Argentin Federico Coria (64e) 6-1, 6-1, 6-3, un an après les pleurs qui avaient marqué son impuissance lors de son entrée en lice dans l'édition 2021.

La bonne nouvelle est que le torticolis qui l'a poussé à déclarer forfait cinq jours plus tôt à Adélaïde est quasiment oublié. Athlétique, précis et solide, Monfils a dominé Coria de la tête et des épaules.

"Je suis beaucoup mieux mais j'ai encore un peu mal. On bosse avec le kiné et on utilise le baume du tigre à fond !", a-t-il indiqué en espérant "être à 100% mercredi" pour son 2e tour.

Ce sera contre le Kazakh Alexander Bublik (37e) ou l'Américain Ernesto Escobedo (141e).

Pour sa première participation à 25 ans, Benjamin Bonzi (63e) a connu une mise en route fulgurante pour battre l'Allemand Peter Gojowczyk (82e) 6-3, 6-3, 6-3 en 1h34.

"Je n'ai pas encore gagné beaucoup de matchs sur le grand circuit mais ça vient petit à petit. Je prends de l'expérience et des repères", a-t-il analysé.

Il affrontera au prochain tour le Russe Karen Khachanov (30e).

Débuts à Melbourne réussis également pour Harmony Tan (107e), qui a nettement dominé la Kazakhe Yulia Putintseva (42e) 6-3, 6-3.

"Je suis très contente d'avoir gagné mais l'émotion est moins forte que contre Alizé (Cornet à Roland-Garros en 2021, ndlr) parce que c'était en France et que c'était vraiment mon premier match de Grand Chelem gagné", a-t-elle souligné.

La joueuse de 24 ans, qui a eu "beaucoup de mal" à se remettre d'un Covid diagnostiqué le 26 décembre, affrontera au prochain tour l'Ukrainienne Elina Svitolina (17e).

Adrian Mannarino (69e) a lutté plus de trois heures avant de finalement venir à bout de l'Australien James Duckworth (49e) 6-4, 2-6, 3-6, 6-2, 6-1.

Et Corentin Moutet (100e) est sorti vainqueur du premier duel franco-français du 1er tour en battant Lucas Pouille (160e) 3-6, 6-3, 6-4, 6-3.

. Ca casse: Mladenovic, Ferro, Parry et Pouille

Kristina Mladenovic (88e) a été dominée par la Suissesse Belinda Bencic (22e) 6-4, 6-3 en 89 minutes.

La Française de 28 ans, qui avait atteint le 3e tour l'an passé, quitte Melbourne dès le premier tour, comme les quatre années précédentes.

Exit également Fiona Ferro (101e), battue elle aussi par plus forte qu'elle, à savoir Svitolina, mais non sans s'être bagarrée, 6-1, 7-6 (7/4).

Dépassée dans la première manche, la joueuse de 24 ans a complètement rééquilibré les débats dans la seconde et a même réussi le break pour mener 5-4 et servir pour égaliser à une manche partout. Mais Svitolina a décroché le tie break, où elle s'est imposée.

Diane Parry, 114e mondiale et invitée dans le tableau principal, a chuté face à l'Ukrainienne Marta Kostyuk (66e) 6-1, 7-6 (7/2).

Après la perte de la première manche en 37 minutes, la Française de 19 ans s'est accrochée et n'a cédé la seconde qu'au tie break, au terme d'un combat de 59 minutes supplémentaires.

Malgré ses efforts, Parry reste donc sur un quatrième échec au premier tour d'un Majeur (comme à l'US Open 2019 et Roland-Garros 2020 et 2021). Son meilleur résultat dans un tournoi du Grand Chelem reste le 2e tour atteint en 2019 à Roland-Garros.

Lucas Pouille a été la victime du duel tricolore contre Corentin Moutet. Demi-finaliste à Melbourne en 2019 mais tombé au 160e rang ATP en raison de blessures, il avait bénéficié d'une invitation pour intégrer le tableau principal cette année.

À la une

Sélectionné pour vous