En ce moment
 

Championnat PGA: Woods sombre dans les abysses

Championnat PGA: Woods sombre dans les abysses
L'Américain Tiger Woods lors du 3e tour du Championnat PGA, le 21 mai 2022 à Tulsa (Oklahoma)Christian Petersen
 
 

Tiger Woods, traînant péniblement sa jambe endolorie, a vécu une de ses pires journées de golf dans un Majeur samedi, en rendant une carte de 79 soit neuf coups au-dessus du par, pour dévisser provisoirement en avant-dernière position du Championnat PGA.

"Je n'ai rien fait de bien. Je n'ai pas frappé beaucoup de bons coups. Par conséquent, je me suis retrouvé avec un score assez élevé. Je n'ai tout simplement pas bien joué", a convenu la star de 46 ans, vainqueur de 15 Grands Chelems.

le Tigre était déjà à la peine ces deux derniers jours, durant lesquels sa jambe droite, passée près de l'amputation il y a quinze mois après son accident de voiture près de Los Angeles, a semblé le faire souffrir plus encore qu'il y a cinq semaines, pour son saisissant come-back au Masters d'Augusta.

Dos au mur au terme du premier tour avec une carte de 74, soit quatre coups au-dessus du par, il s'est battu vendredi pour rester dans le cut, fixé à +4 en fin de journée. Son score encourageant de 69 l'a fait rester dans le tournoi au 53e rang (+3).

Samedi, à la chaleur humide déjà éprouvante la veille pour ses articulations, a succédé la pluie, après un gros orage ayant retardé d'une grosse demi-heure le début du 3e tour.

- Proche de son pire record -

Pour commencer, sa balle a fait "plouf" dans l'eau à deux reprises, aux 2e et 6e trous, avec bogey et triple-bogey au bout. Après un autre bogey au 7, il en a concédé cinq autres consécutifs entre le 9 et le 13. Une première de sa part dans un tournoi majeur.

A ce moment, Woods en était à +10, égalant son pire score en Grand Chelem établi en 2002 au 3e tour du British Open et réitéré au premier tour de l'US Open 2015.

Traînant de plus en plus sa patte en partie métallique, ses multiples fractures ouvertes ayant nécessité de lui insérer une tige dans le tibia et des vis pour consolider les os du pied et de la cheville, il a néanmoins réussi à sauver l'honneur, en faisant birdie au N.15 sur un superbe putt de 11 mètres.

Il en a enfin souri, quand son superbe coup a fait exulter les spectateurs derrière les cordons.

Lorsqu'on lui a demandé s'il allait jouer le dernier tour dimanche, Woods a répondu: "Eh bien, je suis endolori. C'est un fait. On va faire un peu de travail (avec les kinés) et voir comment ça se passe".

A peine venait-il de finir sa journée que celle des favoris débutait, le surprenant leader Will Zalatoris comptant depuis la veille un coup d'avance sur un Chilien quasi-inconnu, Guillermo "Mito" Pereira, et trois sur deux outsiders à la recherche de leur récente gloire passée, Bubba Watson et Justin Thomas, le meilleur ami du Tigre sur le circuit.


 

Vos commentaires