En ce moment
 

La Russie persévère dans sa volonté d'organiser des Jeux alternatifs

La Russie persévère dans sa volonté d'organiser des Jeux alternatifs

La Russie est bien décidée à organiser en mars prochain un tournoi réservé aux athlètes exclus des Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang. Des athlètes d'autres pays seront également les bienvenus, a précisé le vice-premier ministre russe Vitali Mutko. Celui-ci a d'ailleurs ajouté que les récompenses pour les vainqueurs seront équivalentes à celles attribuées durant les Jeux. Pour une médaille d'or à Pyeongchang, la prime octroyée par le gouvernement russe s'élève à 57.000 euros.

Beaucoup d'athlètes russes seront absents des prochains J.O car soupçonnés d'être impliqués dans le processus de dopage d'état russe. Au minimum, 169 athlètes russes seront autorisés à participer sous bannière neutre aux épreuves de Pyeongchang. Le patineur de vitesse Pavel Kulizhnikov ne pourra pas être de la partie en Corée et a déjà communiqué sa présence à ces Jeux alternatifs. "Je serai bien sûr là en mars", a-t-il réagi. "Mais l'ambiance ne sera pas la même que celle des vrais Jeux", a nuancé le quintuple champion du monde.

Vos commentaires