En ce moment
 

Marathon de Boston: Cherono au sprint, Degefa sans rivale

Marathon de Boston: Cherono au sprint, Degefa sans rivale
L'Ethiopienne Worknesh Degeva (g) et le Kenyan Lawrence Cherono remportent le marathon de Boston le 14 avril 2019RYAN MCBRIDE

Le Kényan Lawrence Cherono a remporté le marathon de Boston lundi en s'imposant dans les derniers mètres au sprint, tandis que l'Ethiopienne Worknesh Degefa a survolé l'épreuve féminine.

Un an après une édition 2018 disputée sous une pluie battante et dans le froid, la météo a (relativement) ménagé les participants du plus vieux marathon du monde, organisé pour la première fois en 1897.

Il n'y a cette année pas eu de surprise de taille dans la grisaille de Boston: Le Japonais Yuki Kawauchi, un amateur qui avait devancé le champion du monde kényan Geoffrey Kirui il y a un an, a dû cette fois se contenter de la 17e place.

Mais il a fallu attendre la ligne droite d'arrivée pour connaître le vainqueur 2019.

Le trio de tête, parti à sept kilomètres de l'arrivée, s'est expliqué au sprint et c'est Cherono qui a eu le dernier mot.

Il a devancé l'Ethiopien Lelisa Desisa, champion du monde 2013 et vainqueur de l'épreuve en 2013 et 2015, de deux secondes.

Un autre Kényan Kenneth Kipkemoi a complété le podium.

A 30 ans, Cherono a signé le succès le plus important de sa carrière sur les 42,195 km du marathon, avec un chrono de 2 h 07 min 57 sec, loin de son record personnel (2:04.06).

Il n'y a en revanche pas eu de suspense dans l'épreuve féminine dominée de bout en bout par Worknesh Degefa.

L'Ethiopienne s'est imposée en 2 h 23 min 31 sec et a relégué la Kényane Edna Kiplagat, à 42 sec, et l'Américaine Jordan Hasay, à 1 min 49 sec.

Degefa, 28 ans, avait le meilleur chrono des engagées avec 2 h 17 min 41 sec, soit le quatrième meilleur chrono de l'histoire réussi en janvier à Dubaï où elle s'était classé 2e derrière la Kényane Ruth Chepng'Etich.

Le marathon de Boston est l'une des six épreuves du circuit mondial des marathons.

Vos commentaires