En ce moment
 

Rhys Mcclenaghan, gymnaste irlandais, prouve que les lits olympiques sont assez solides pour le sexe

(c) belga
 
 

Les Jeux Olympiques sont (en temps normal) une fête sans équivalent. Les athlètes qui s'y sont qualifiés sont là pour performer autant que possible sur la piste...et en dehors.

Être aux Jeux Olympiques est un rêve et une expérience énorme pour les athlètes. Tous veulent profiter autant que possible de l'expérience qu'offrent les Jeux tant dans la compétition que la détente.

Il y a quelques mois, alors que l'on découvrait les détails du village olympique, une petite polémique est apparue au niveau des lits. En effet, ceux-ci ont été créé en carton recyclé, ce qui a fait craindre aux athlètes que les lits ne seraient pas assez solides s'ils se mettaient à deux dessus.

Heureusement pour eux, le gymnaste irlandais Rhys Mccleneghan a publié une vidéo sur son compte Twitter afin de rassurer tout le monde. Il rappelle la rumeur comme quoi les lits en carton du village olympique seraient "anti-sexe" et prouve que c'est faux en sautant dessus afin de prouver leur solidité. Une "fake news", comme le dit le gymnaste.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

C'est un secret de polichinelle, le village olympique se transforme, au fil que les compétitions se terminent, en une véritable orgie sexuelle. Lors des Jeux Olympiques de Rio, 450.000 préservatifs ont été distribués soit 42 par athlète. Pour les Jeux de Tokyo, ce sont 160.000 préservatifs qui seront répartis entre les athlètes.

La gardienne de l'équipe de football féminine américaine, Hope Solo, expliquait dans une interview en 2012 qu'elle avait vu des gens "coucher en plein air, entre des bâtiments ou sur des pelouses" et elle ajoute que "les gens se lâchent et deviennent sales".

l'équipe de D'où ça sport a dédié un épisode aux coulisses des Jeux Olympiques qui vous explique tous les petits secrets inavouables de nos champions




 

Vos commentaires