Accueil Sport Tous les Sports Cyclisme

Demi Vollering "a pris sa revanche" sur Van Vleuten avec une deuxième victoire d'étape

Demi Vollering "a pris sa revanche" en remportant la septième et dernière étape du Tour d'Espagne féminin (WorldTour), dimanche sur 93,7 kilomètres depuis Castro Urdiales vers les Lacs de Covadonga.

"J'ai pu prendre ma revanche après ce qui s'est passé hier (samedi)", a-t-elle expliqué, bien qu'elle ait manqué la victoire au classement général pour neuf secondes seulement, derrière Annemiek van Vleuten.

"J'ai perdu beaucoup de temps car l'équipe d'Annemiek van Vleuten (Movistar, ndlr) a mis en route pendant une pause sanitaire. J'ai essayé de refaire mon retard aujourd'hui, mais j'ai échoué à quelques secondes du maillot rouge", a ajouté la Néerlandaise de chez SD Worx, toujours amère.

Malgré sa deuxième place au classement général, Vollering a voulu souligner les points positifs, dont deux victoires sur les cinquième et septième étapes. "Ce n'est pas mal non plus. En tant qu'équipe, je pense que nous devons être satisfaits de notre Tour d'Espagne. Malheureusement, il n'y aura pas la cerise sur le gâteau."

La gagnante de Liège-Bastogne-Liège, de la Flèche Wallonne et de l'Amstel Gold Race a tenu à lancer une dernière pique à sa rivale, après les événements de la sixième étape. "Il est dommage que je n'aie pas eu l'occasion de me défendre hier. Aujourd'hui, j'ai pu montrer que j'étais forte, et que j'aurais pu faire ce que j'avais à faire samedi. Je n'en ai pas eu l'occasion, pour les raisons que vous connaissez."

Avec ses deux victoires d'étape et sa deuxième place finale au classement général, Demi Vollering assoit son autorité sur le classement UCI féminin. Avec 2264 points, elle creuse l'écart sur sa coéquipière chez SD Worx, Lotte Kopecky (1560 points).

À la une

Sélectionné pour vous