En ce moment
 

Rome: Swiatek en finale pour gagner un 5e tournoi consécutif

Rome: Swiatek en finale pour gagner un 5e tournoi consécutif
La Polonaise Iga Swiatek à Rome, Italie, le 14 mai 2022Tiziana FABI
 
 

La N.1 mondiale et tenante du titre Iga Swiatek s'est qualifiée samedi pour la finale du WTA 1000 de Rome pour tenter de remporter son cinquième tournoi consécutif après ses succès à Doha, Indian Wells, Miami et Stuttgart.

La Polonaise de 20 ans, grande favorite de Roland-Garros (22 mai-5 juin), a signé sa 27e victoire de rang en atomisant la Bélarusse Aryna Sabalenka, tête de série N.3, en deux sets expéditifs 6-2, 6-1, sur la terre battue du Foro Italico.

La lauréate de Roland-Garros en 2020 rencontrera en finale la Tunisienne Ons Jabeur (7e), victorieuse la semaine dernière du tournoi de Madrid en l'absence de Swiatek, ou la Russe Daria Kasatkina (23e), opposées dans l'autre demi-finale samedi après-midi.

"Je me surprends constamment en faisant de mieux en mieux. J'ai l'impression que maintenant je peux vraiment croire qu'il n'y a pas de limite", a souri Swiatek en conférence de presse.

"Dans ces tournois, on joue chaque jour, on n'a pas vraiment le temps de célébrer. Mais je sais que, plus tard, je vais être vraiment fière de moi", a-t-elle ajouté.

Depuis 2000, seules Venus Williams (35, le record), Serena Williams (34) et Justine Henin (32) ont fait mieux que les 27 victoires de rang obtenues jusqu'ici par la Polonaise. Sa dernière défaite remonte au 16 février, au 2e tour à Dubaï contre la Lettone Jelena Ostapenko.

Comme lors de la finale de Stuttgart, quatrième tournoi en date raflé par Swiatek fin avril, la Polonaise n'a laissé aucun espoir à la Bélarusse, totalement prise de vitesse, démoralisée par la justesse de son adversaire et physiquement diminuée en fin de match.

"Lors des matches précédents, je laissais mes adversaires revenir un peu. Cette fois-ci, je voulais mettre la pression sur mon adversaire du début à la fin", a commenté la tenante du titre.

"Je suis vraiment heureuse de cette semaine. J'ai l'impression d'aller de mieux en mieux. Aujourd'hui, j'ai eu l'impression de vraiment comprendre la terre battue, donc c'est plutôt bien", a-t-elle ajouté.

À Rome, où elle n'a lâché aucun set, la Polonaise fait son retour après une petite pause pour s'offrir "cinq ou six jours sans la raquette" et reposer un bras douloureux.


 

Vos commentaires