En ce moment
 

Un exploit MONUMENTAL: David Goffin s'offre le numéro un mondial Rafael Nadal à l'ATP Cup (vidéos)

Un exploit MONUMENTAL: David Goffin s'offre le numéro un mondial Rafael Nadal à l'ATP Cup (vidéos)
© AFP

La Belgique est revenue à égalité, une victoire partout, contre l'Espagne en quart de finale de l'ATP Cup, la nouvelle compétition de tennis par équipes nationales, grâce à la victoire de David Goffin (ATP 11) sur le N.1 mondial Rafael Nadal 6-4, 7-6 (7/3).

Dans le premier set, Goffin a perdu son service dans le cinquième jeu. Le Liégeois a réussi à contrebreaker dans la foulée, restant ainsi à égalité. Goffin a ensuite sauvé trois balles de break pour rester à 4-4. Dans le jeu suivant, il réalisait le break, ce qui lui permettait de servir pour le set. Goffin ne tremblait pas et empochait la première manche 6-4.

Goffin arrachait le service de Nadal dès le premier jeu du deuxième set. Le Liégeois manquait ensuite deux balles de break pour se porter à 5-2. Au lieu de cela, l'Espagnol revenait à 4-4. Ce set se poursuivait jusqu'au jeu décisif où Goffin a fini par émerger (7/3). C'est la deuxième victoire de Goffin en six affrontements avec Nadal.

Son seul succès contre l'Espagnol remontait au Masters 2017 à Londres Dans le premier match, Kimmer Coppejans (ATP 158) a été battu par Roberto Bautista Agut (ATP 31) 6-1, 6-4.


Le vainqueur de ce duel affrontera l'Australie, victorieuse 2-1 de la Grande-Bretagne, en demi-finale. L'autre demi-finale opposera la Serbie à la Russie. La Belgique s'était qualifiée pour ces quarts de finale comme meilleure deuxième de la phase de poules. Après une victoire sur la Moldavie (3-0), les Belges ont perdu face à la Grande-Bretagne (1-2). Ils ont arraché leur qualification en battant 2-1 la Bulgarie. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires