En ce moment
 

Evenepoel vise une nouvelle médaille, l'Italie et la France avec deux blocs solides

Euro de cyclisme: Evenepoel visera une deuxième médaille dimanche
© belga
 
 

Après avoir remporté la médaille de bronze jeudi, Remco Evenepoel veut "faire un bon résultat" dimanche lors de la course en ligne qui sacrera le nouveau champion d'Europe de cyclisme.

Le successeur de Giacomo Nizzolo au palmarès de la course en ligne des Championnats d'Europe de cyclisme sera connu dimanche. Après 179,2 kilomètres au départ et à l'arrivée de Trente, dans le nord-est de l'Italie, les équipes belge, française et italienne devraient jouer les premiers rôles.

Le parcours offrira deux parties distinctes. La première, longue de 73 kilomètres, verra le peloton gravir trois difficultés répertoriées, Cadine (5,7 km à 5,2%), Vigo Cavedine (5,3 km à 6,5%) et Candriai (5,6 km à 7,1%). La seconde sera constituée de huit tours d'un circuit local riche de la montée du Povo, longue de 3,6 km à 4,9 pour cent de déclivité.

Cet enchaînement devrait permettre aux plus forts de lâcher les sprinteurs même si Sonny Colbrelli, récent vainqueur du Tour du Benelux, pourrait parvenir à s'accrocher. L'Italie disposera en tout cas d'autres cartouches avec Matteo Trentin, Gianni Moscon, Filippo Ganna ou encore Diego Ulissi.

Le bloc français sera également à surveiller de très près avec Romain Bardet, récent vainqueur d'étape sur la Vuelta, ou encore l'homme en forme Benoît Cosnefroy, lauréat de la Bretagne Classic.

Il ne faut pas non plus oublier la Slovénie, qui pourra compter sur Tadej Pogacar et Matej Mohoric. Une zone d'ombre entoure malgré tout le double vainqueur du Tour de France, qui a terminé à 1:21 du Suisse Stefan Küng dans le chrono jeudi et qui a été victime de crampes lors de son retour à la compétition en Bretagne fin août.

De son côté, la Belgique aura plusieurs atouts dans son jeu. Le principal se nomme Remco Evenepoel, médaillé de bronze du contre-la-montre. "Nous voulons nous illustrer en équipe. Nous visons un bon résultat", a-t-il lancé. Leader belge désigné, il sera épaulé par Ben Hermans et Dylan Teuns, capables du meilleur lorsque la route s'élève.

Depuis sa première édition en 2016, l'Euro a toujours sacré des coureurs de renom avec Peter Sagan (2016), Alexander Kristoff (2017), Matteo Trentin (2018), Elia Viviani (2019) et Giacomo Nizzolo (2020).

La Belgique compte deux médailles dans la course en ligne avec Wout van Aert, 3e en 2018, et Yves Lampaert, 2e en 2019.


 




 

Vos commentaires