Accueil Actu Belgique Faits divers

Assises Hainaut - Le procès de Frédéric Lepoint, accusé d'avoir assassiné son épouse, débute jeudi à Mons

(Belga) Le procès de Frédéric Lepoint (57 ans) débute jeudi aux assises du Hainaut avec le tirage au sort du jury qui débutera à 14h00. Le Montois est accusé d'avoir assassiné son épouse, la nuit du 3 au 4 décembre 2014, à Quévy-le-Grand (Quévy). Il conteste les faits et soutient que son épouse et lui ont été victimes d'un vol qui a mal tourné. Il comparaîtra libre à son procès.

Il ressort de l'acte d'accusation que Frédéric Lepoint et son épouse ont été retrouvés ligotés, lui au rez-de-chaussée et elle sur son lit à l'étage de leur habitation. Selon les légistes, la mort de l'épouse était récente, soit entre neuf et dix heures du matin. Or, l'accusé prétend que les faits ont eu lieu vers trois heures du matin. Les enquêteurs ont été interpellés par plusieurs éléments. D'une part, personne dans le voisinage n'a entendu les trois chiens du couple aboyer, alors qu'ils sont plutôt bruyants. D'autre part, les voleurs n'ont rien emporté, ni l'argent, ni les bijoux, ni les cartes bancaires du couple. Les enquêteurs ont découvert que l'accusé était un adepte du bondage, une pratique sexuelle sadomasochiste qui consiste à attacher son partenaire. Si l'épouse était solidement ligotée, les liens entravant les poignets de l'accusé n'étaient pas très serrés. Aussi, les liens découverts autour des poignets de la victime ont été serrés avant la mort, contrairement aux liens placés autour des membres inférieurs. Enfin, l'accusé avait une maîtresse depuis le mois d'octobre, une femme qui lui mettait la pression pour qu'il quitte son épouse. L'analyse du dossier sur le fond débutera le lundi 12 décembre aux cours de justice à Mons. Le procès est prévu pour un peu plus d'une semaine. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous