Accueil Actu Belgique Faits divers

La commission d'enquête lance un appel aux victimes désireuses de témoigner

La commission d'enquête parlementaire sur les violences sexuelles commises au sein et en dehors de l'Église a lancé vendredi un appel aux victimes qui souhaitent témoigner. Un point de contact a été mis en place au bureau du médiateur fédéral.

La commission d'enquête parlementaire a été mise sur pied après la diffusion d'une série documentaire sur la VRT, relayant de nouveaux témoignages de violences sexuelles commises par des membres du clergé. Elle a débuté vendredi dernier avec l'audition de Rik Devillé, prêtre pensionné et fondateur du comité Mensenrechten in de Kerk (Droits de l'homme dans l'Église).

La commission affirme vouloir placer les victimes de violences sexuelles au centre de ses préoccupations. Raison pour laquelle un point de contact a été mis en place vendredi au bureau du médiateur fédéral. Il doit permettre aux victimes de partager leur témoignage avec les membres de la commission. Celle-ci souligne que tout témoignage sera traité de manière confidentielle.

"Les victimes qui souhaitent partager leur témoignage avec la commission peuvent le transmettre par écrit ou par le biais d'un message vidéo au point de contact mis en place à cet effet", a expliqué la présidente de la commission, Sophie De Wit (N-VA). "Les témoignages peuvent également être anonymes."

Les victimes peuvent s'adresser par e-mail au médiateur fédéral ou par voie postale.

À la une

Sélectionné pour vous