Accueil Actu Belgique Faits divers

Six ans de prison ferme pour des faits de mœurs

Le tribunal correctionnel de Charleroi a prononcé, mercredi en fin de matinée, une peine de 6 ans de prison ferme contre un prévenu poursuivi pour diffusion et détentions de fichiers pédopornographiques, incitation à la débauche et atteinte à l'intégrité sexuelle sur une mineure de 14 ans. Ce dernier a été acquitté, au bénéfice du doute, de l'atteinte à l'intégrité sexuelle. Les agissements du prévenu ont été dénoncés par le collectif "Truly". Le ministère public avait requis une peine de minimum 8 ans de prison ferme.

En avril dernier, le parquet de Charleroi a reçu 200 pages de conversation via le collectif "Truly". Ce groupe traque les pédocriminels sur internet en usant de faux profils de jeunes filles pour échanger avec les prédateurs sexuels. Dans le cadre de l'instruction, une perquisition et une saisie du matériel informatique ont été ordonnées chez le prévenu. Au total, plus de 117.000 photos à caractère pornographique et plus de 14.000 fichiers pédopornographiques ont été retrouvés, dont 177 vidéos dans le GSM du prévenu.

Des discussions avec au moins une dizaine de mineures sur plusieurs réseaux sociaux ont également été mises au jour. Le ministère public avait requis une peine de minimum 8 ans de prison à l'encontre du prévenu, déjà condamné en 2009 pour le viol d'un enfant. La défense avait plaidé un sursis probatoire.

À la une

Sélectionné pour vous